Pourquoi nous lançons une offre pour la santé et le bien-être des salariés avec goalmap

« Les deux choses les plus importantes n’apparaissent pas au bilan de l’entreprise : sa réputation et ses hommes. »

Depuis quelques mois, nous développons avec goalmap une offre entreprise. Notre mission : aider les entreprises à préserver le capital santé de leurs employés. Notre credo : des employés en forme, des entreprises qui performent.

Nous accompagnons ainsi les entreprises qui valorisent leur capital humain à mettre sur pied des actions efficaces en faveur du capital santé de leurs employés. Nos programmes bien-être combinent diagnostics en ligne, coaching digital et interventions humaines pour une efficacité optimale.

Comment marchent nos programmes pour le bien-être des salariés ?

1/ Un bilan bien-être en ligne

Grâce à notre bilan bien-être en ligne envoyé à chaque employé, les managers / RH peuvent prendre le pouls de la santé de leurs équipes.

Suite à notre questionnaire en ligne développé sous contrôle médical (qui couvre les thématiques suivantes : activité physique, sédentarité, gestion du stress, sommeil et alimentation), chaque salarié reçoit son bilan bien-être individuel avec des recommandations d’objectifs personnalisées.

bilan bien-être des salariés

Nous agrégeons les données qui sont 100% anonymes pour présenter un bilan collectif à l’entreprise et imaginer un plan d’action adapté de politique bien-être.

extrait du bilan santé des employés par goalmap

extrait du bilan santé des employés par goalmap

extrait bilan bien-être salarié goalmap

2/ Du coaching digital

Une fois le bilan effectué, chaque salarié a accès à un coach dans sa poche qui va l’aider à mettre en place de bonnes habitudes. Grâce à notre application mobile, les collaborateurs sont accompagnés au quotidien avec des conseils de qualité. Avec 130 000 utilisateurs et 4,4/5 de moyenne sur +2 000 notes, goalmap est l’appli #1 de coaching bien-être et développement personnel en France.

Nous proposons un large choix de programmes numériques d’accompagnement au changement de comportement : gestion du stress, alimentation saine, amélioration de la productivité, lutte contre la sédentarité, prévention des risques psychosociaux…

Nos programmes de coaching multimédia aident les salariés à mettre en place de bonnes habitudes, où qu’ils soient, quels que soient leurs objectifs et leur niveau de départ.

Programmes de coaching bien-être pour les salariés

Ces programmes peuvent être accessibles sur l’application goalmap, le réseau social de l’entreprise ou sa plateforme d’e-learning.

3/ Des activités bien-être adaptées à votre entreprise et vos collaborateurs

Parce que nous sommes persuadés que c’est le mix entre coaching numérique et accompagnement physique qui permet les meilleurs résultats, nous proposons avec l’aide de nos prestataires des activités bien-être :

  • Ateliers: yoga, méditation, pilates, sophrologie, etc.
  • Conférences: Gestion du stress et des émotions au travail ; Sommeil, performance et bien-être ; L’art de tenir ses résolutions ; Mieux gérer son temps : mode d’emploi…

programmes santé au travail de goalmap

Grâce à notre bilan bien-être, nous proposons des activités adaptées à votre entreprise et au profil de vos employés. Nos intervenants sont sélectionnés avec soin. Les employés peuvent ensuite retrouver sur leur appli les thèmes abordés en conférences ou en ateliers.

Pourquoi cette offre pour la préservation du capital santé en entreprise ?

L’entreprise est pour nous un lieu de prévention naturel, tout simplement parce que nous y passons la majorité de notre temps ! Est-ce le rôle de l’entreprise de s’occuper du capital santé des salariés ? Nous vous répondons 100 fois oui !

Et nous ne sommes pas seuls : 80% des salariés français attendent que leur entreprise joue un rôle pour leur bien-être, la politique bien-être de l’entreprise devient le 3ème critère d’attraction et de fidélisation des salariés et l’équilibre entre vies personnelle et professionnel est un totem pour les nouvelles générations.

Le capital santé des salariés est devenu un enjeu stratégique pour le DRH (absentéisme, turnover, marque employeur…), il est de plus en plus perçu comme un levier de performance. Alors que 2 salariés sur 10 se disent proches du burn-out et que le mal-être au travail coûterait 13 500€/an/employé aux entreprises françaises, il est urgent pour les entreprises d’investir dans le bien-être de leurs salariés.

Car l’investissement dans le bien-être de ses salariés est un investissement rentable. Selon l’Agence de la Santé Publique du Canada, 1€ investi, c’est 2 à 4€ de retour.

Nous avons la conviction que l’entreprise doit pouvoir offrir à ses salariés un moyen d’évaluer leur niveau bien-être, et mettre à leur disposition des programmes de coaching et d’accompagnement au changement.

Alors, évidemment, l’individu est aussi en capacité d’agir sur son bien-être par la mise en place de bonnes habitudes dans son quotidien. C’est pourquoi nous proposons ce mix de solutions individuelles et collectives.

Nous sommes également persuadés que le véritable changement sur le long-terme sera possible par un mix de solutions de coaching numériques et physiques. Là où le numérique permet la personnalisation et la diffusion auprès du plus grand nombre, le coaching physique permet, lui, de créer du lien humain, de l’engagement dans l’entreprise et reste un facteur de motivation essentiel.

Bien sûr, on entend d’ici les potentielles critiques. Une politique bien-être uniquement axée sur le capital santé, qui oublie le mode de management, la culture de l’entreprise ou l’organisation n’aura pas d’effets de long-terme. Ce n’est pas parce que je fais du yoga dans ma boîte que je résous le problème de mon manager qui me fout la trouille…Mais nous sommes persuadés que c’est un des axes forts sur lesquels les entreprises vont devoir travailler dans les années qui viennent pour améliorer l’expérience employé et améliorer leur marque employeur.

Pourquoi le bien-être et le développement personnel ?

Nous ne sommes pas d’anciens DRH, notre métier depuis que nous avons lancé l’application mobile goalmap c’est le développement personnel, le bien-être, l’accompagnement au changement de comportement.

Par notre éducation, nous avons baigné dans un milieu familial propice au développement personnel.

A la base nous avons créé goalmap parce que le bien-être et le développement personnel font partie de l’ADN familial. Notre mère écrivait des livres sur l’alimentation bio dans les années 90 et notre père enseignait le yoga dans les années 80 en parallèle de son métier d’ingénieur. Ils avaient un temps d’avance sur les vagues « healthy » qui sont arrivées il y a quelques années en France. Nous sommes là par passion, plus que par opportunisme, et souhaitons transmettre ce que nous avons appris au plus grand nombre.

Parce que nous avons des données très utiles sur les leviers de motivation et ce qui pousse les individus à mettre en place de bonnes habitudes

Depuis deux ans que nous avons sorti l’application goalmap, nous avons collecté des millions de données qui nous aident à comprendre les secrets de la gestion d’objectifs, les leviers de motivation les plus efficaces. Notre application a été téléchargée 140.000 fois : cela représente 600.000 objectifs fixés et 3.000.000 d’activités renseignées. Avec goalmap, nous avons aidé des milliers de personnes à atteindre leurs objectifs.

Parce que le « problème » qui nous a poussé à inventer goalmap était le manque d’équilibre entre vies professionnelle et personnelle et la difficulté de gérer ses objectifs personnels.

En effet, j’ai commencé ma carrière à Londres dans une grande banque d’affaires. Là-bas, j’ai été frappé par le manque d’équilibre entre vie privée et vie professionnelle de mes collègues. Jour après jour, des individus dynamiques étaient comme lobotomisés: l’intello cultivée ne lisait plus que le Financial Times, le marathonien prenait du gras à force de dîners engloutis devant son écran d’ordinateur, et celui qui jouait avant dans un groupe de rock voyait sa guitare prendre la poussière jour après jour.

Je ne voulais pas m’égarer et perdre de vue mes passions. J’ai commencé à développer un fichier Excel qui me permettait de gérer ses objectifs. goalmap était né ! Certaines personnes s’y sont intéressé, et nous avons travaillé pour en faire une application mobile et proposer ainsi une méthode innovante de développement personnel.

Au-delà de l’opportunité de marché, nous avons chez goalmap la conviction profonde que l’entreprise doit contribuer au bien-être de ses salariés.


Vous voulez en savoir plus sur nos programmes santé / bien-être en entreprise ? Contactez nous : damien(at)goalmap(.)com

2018 : année de l’expérience employé ?

 « Take care of your employees and they will take care of your business. »

Ce vieil adage encourage les employeurs à prendre soin de leurs employés afin que leurs employés puissent prendre soin de leur entreprise à leur tour. Si cette croyance est prêchée depuis des décennies, peu d’employeurs ont pris ce conseil à cœur… jusqu’à maintenant.

Car l’ensemble des preuves démontrant de solides gains financiers et non financiers découlant de l’investissement dans les employés continue de croître. 2018 sera un point de basculement et deviendra l’année de l’expérience employé.

Pour que cela soit une réalité, les employeurs doivent comprendre que l’expérience employé est plus complexe que des avantages comme les paniers de fruits et légumes ou la bière gratuite le vendredi après-midi. L’expérience employé comprend les trois environnements qui comptent le plus pour les employés : culturel (la culture de l’entreprise), technologique (l’ensemble des outils utilisés par l’employé) et physique (l’architecture des locaux).

  • L’environnement culturel est la personnalité d’une entreprise, c’est l’ambiance sur le lieu de travail.
  • L’environnement technologique d’une organisation fait référence aux outils utilisés par les employés (les technologies modernes et bien conçues facilitent évidemment l’atteinte des objectifs professionnels).
  • L’espace de travail physique comprend des éléments tangibles tels que le mobilier de bureau, les restaurants d’entreprise, les salles de sport, etc. Les employés passent une grande partie de leur vie au bureau, l’espace dans lequel ils travaillent peut avoir un impact incroyable sur leur expérience globale.

 

livre de Jacob Morgan The employee experience advantage

 

Comme le montre le graphique ci-dessous issu du livre de Jacob Morgan The employee experience advantage, les entreprises qui investissent dans ces trois environnements surpassent les entreprises qui ne mettent pas en place un certain nombre de mesures clés.

les entreprises qui investissent dans ces trois environnements surpassent les entreprises qui ne mettent pas en place un certain nombre de mesures clés

 

L’expérience employé au moins aussi importante que l’expérience client

L’expérience client peut être un concept étranger pour les professionnels des ressources humaines qui cherchent à investir dans leurs employés. Et pourtant, c’est un concept qui leur serait bien utile pour convaincre les autres départements de l’utilité de programmes pour le bien-être des collaborateurs. Il est beaucoup plus aisé de vendre un programme bien-être à votre manager avec des chiffres et un ROI clairs.

Selon Gartner, plus de 90% des entreprises sont en concurrence principalement sur la base de l’expérience client. Les entreprises ont tendance à penser aux clients parce que ceux-ci génèrent des revenus et des profits pour l’organisation.

Les données ci-dessus prouvent que l’expérience employé est au moins aussi importante que l’expérience client, mais le lien n’est pas aussi clair dans la tête des gens (ce sont les clients qui paient les factures, pas les employés).

L’expérience employé, c’est quoi ?

Si l’expérience client est la somme de toutes les interactions d’un client avec une entreprise, l’expérience employé est la somme de tout ce qu’un employé éprouve tout au long de son lien avec l’entreprise. Cela inclut toutes les interactions de l’employé, depuis le premier contact en tant que recrue potentielle jusqu’à la dernière interaction à la fin de l’emploi. Étant donné que la plupart des entreprises sont guidées par des key metrics, le soutien aux investissements dans l’expérience employé en 2018 dépendra, entre autres, des objectifs opérationnels de l’entreprise.

Les récompenses ​​”Best places to work”

Si les résultats financiers ne suffisent pas à convaincre vos interlocuteurs, peut-être que les récompenses et présences dans les classements persuaderont les plus réticents ? Les entreprises qui investissent dans leur expérience employé sont :

  • 11,5 fois plus souvent incluses dans les entreprises où il fait bon travailler de Glassdoor (Best Places to Work)
  • 4 fois plus souvent parmi les employeurs les plus recherchés de LinkedIn en Amérique du Nord (North America’s Most In-Demand Employers)
  • 28 fois plus souvent répertoriées parmi les entreprises les plus innovantes de Fast Company
  • 2,1 fois plus souvent répertoriées parmi les entreprises les plus innovantes du monde de Forbes (World’s Most Innovative Companies)

Figurer sur ces listes a des impacts considérables pour l’entreprise, qui vont bien au-delà de la qualité de vie au travail : plus de recrutements, attraction des meilleurs talents, et meilleure fidélisation / rétention des employés. Tout cela améliore évidemment les key metrics de l’entreprise.

Alors, 2018 : année de l’expérience employé dans votre entreprise également ?

Non, les employés de bureau ne veulent pas rester assis toute la journée

Une nouvelle étude publiée dans BMC Research Notes est la “première à étudier combien de temps les employés de bureau veulent réellement s’asseoir, se tenir debout, marcher et être physiquement actifs”, selon Birgit Sperlich, de l’Université Allemande du Sport de Cologne.

Au cours de 614 entretiens réalisés avec des employés de bureau, ces derniers ont déclaré :

  • être assis 73% du temps ;
  • être debout 10% ;
  • marcher 13% et
  • effectuer des tâches physiquement exigeantes pendant 4% de leurs heures de travail.

 

niveau de sédentarité employés de bureau

Lorsqu’on leur demande comment ils préfèreraient passer leur temps au travail, les résultats sont bien différents. Les employés des bureaux souhaiteraient :

  • être assis à leur poste 54% du temps ;
  • se tenir debout à 16% ;
  • marcher 23% ; et
  • réaliser des tâches physiquement exigeantes 8% de leur temps de travail.

 

la sédentarité en entreprise n'est pas une fatalité

Le plus grand écart (en valeur absolue) entre la réalité et les souhaits des employés concerne donc le temps passé assis et le temps passé à marcher.*

*Il est important de noter que l’étude est limitée à un petit échantillon et ne comprend que des employés allemands, il sera important d’effectuer des recherches supplémentaires pour élargir l’impact des conclusions.

Messieurs & mesdames les managers, vous pouvez créer les conditions d’un mode de vie plus actif au travail

Les employeurs ne doivent plus agir comme si leurs employés ne voulaient pas être plus actifs, surtout au travail. L’idée largement répandue que nos modes de vie sédentaires sont liés seulement à un manque de motivation et d’éducation est fausse. Les employeurs peuvent –doivent ?– également créer les conditions d’un mode de vie plus actif au travail.

Un nombre croissant d’employeurs investissent désormais dans les espaces physiques qui constituent un élément clef de l’expérience bien-être d’un employé.

Bureaux debout, treadmill desks, swiss balls, managers encourageant les walking meetings ou réunions en marchant, etc. : il existe de nombreux moyens faciles et peu coûteux de promouvoir l’activité sur le lieu de travail. Ces initiatives peuvent contribuer grandement à améliorer la santé des employés et à créer un environnement de travail aligné avec les aspirations des employés.

Lutte contre la sédentarité en entreprise

La lutte contre la sédentarité : nouveau cheval de bataille des programmes santé en entreprise ?

La sédentarité est « le mal du siècle », selon l’O.M.S. : elle correspond à une activité physique faible ou nulle avec une dépense énergétique proche de zéro.

Les niveaux actuels de sédentarité sont en partie dus à un manque de pratique de l’exercice physique pendant les temps de loisirs mais pas uniquement : l’O.M.S. constate également une augmentation des comportements sédentaires au cours des activités professionnelles et domestiques.

Maux de dos, diabète, maladies cardiaques : la liste des risques liés à une posture assise maintenue trop longtemps fait froid dans le dos. « Sitting is the new smoking » disent les Anglo-Saxons. Selon une étude réalisée par Archives of Internal Medicine, passer dix ans assis six heures par jour peut coûter sept ans d’espérance de vie et augmente le risque de maladie cardiaque de 63%.

Dix ans assis six heures par jour : c’est assez commun pour un employé de bureau ! Avec GOALMAP, dans les bilans bien-être que nous réalisons pour les entreprises, nous constatons régulièrement des niveaux de sédentarité très élevés, aussi bien au travail qu’en dehors du travail. Il est donc crucial de tirer la sonnette d’alarme.

Heureusement, la sédentarité n’est pas une fatalité. Il est en effet possible d’organiser notre quotidien et de modifier certaines habitudes, au travail et en dehors.

Exemples d’actions simples pour être moins sédentaire au travail

Voici par exemple quelques idées d’actions simples que chacun peut mettre en place dans le cadre du travail :

  • adopter une bonne posture, dos droit, dossier droit, écran à hauteur des yeux ;
  • travailler debout quand c’est possible pour alterner avec les phases assises ;
  • se ménager des pauses régulières, par exemple deux minutes toutes les 45 minutes, et en profiter pour marcher un peu ;
  • parler avec ses collègues plutôt que d’envoyer un email (Atos avait institué le « Jour sans email » le vendredi, une belle initiative pour inciter les gens à se rencontrer) ;
  • faire ses réunions debout ou en marchant ;
  • faire une petite promenade digestive après le déjeuner ;
  • prendre ses appels debout.

techniques pour être plus actif au quotidien

Ces petites choses que l’on peut faire peuvent avoir un gros impact positif lorsqu’elles sont mises à bout à bout. 


Si vous souhaitez évaluer le niveau de sédentarité de vos employés et mettre en place des actions pour un mode de vie plus actif dans votre entreprise, consultez notre site internet.

Chez goalmap, nous aidons les entreprises à mettre sur pied des actions efficaces en faveur du capital santé de leurs employés. Nos programmes bien-être combinent coaching digital et interventions humaines pour une efficacité optimale. Contactez-nous si vous souhaitez en savoir plus, nous répondons dans les 24h.


DRH, manager, notre meilleur contenu sur le capital santé en entreprise 1 fois / mois

* champs requis




Mettre en place des routines bien-être avec Mon Moment Magique

Comment apprendre à prendre soin de soi ? Comment s’offrir des pauses de bien-être dans une vie quotidienne bien remplie ? Comment mettre en place une routine bien-être le matin ?

Rituels bien-être, gestion des émotions, détente, confiance en soi, Miracle Morning, bonheur, développement personnel… Juliette Siozac, fondatrice de Mon Moment Magique, nous parle un peu de tout ça dans ce super interview !

Après 11 ans d’une vie professionnelle intense en agences de communication, Juliette Siozac a opté pour une reconversion totale en créant le concept original et novateur qu’est Mon Moment Magique. Et elle a eu bien raison ! Aujourd’hui le concept cartonne avec des ambassadeurs dans toute la France. Juliette, on l’adore : son dynamisme, son engouement, sa joie de vivre sont contagieux !

juliette siozac interview goalmap mon moment magique

Salut Juliette ! Peux-tu nous expliquer ce qu’est Mon Moment Magique ?

Mon Moment Magique est un concept d’ateliers bien-être qui a pour ambition d’éveiller les enfants de manière ludique au développement personnel. Ils découvrent des pratiques bien-être pour apprendre à prendre soin d’eux, gérer leurs émotions, avoir confiance en eux, être des enfants heureux et donc demain des adultes heureux.

J’ai d’abord lancé les ateliers sur Aix-en-Provence en 2015, puis j’ai créé une communauté d’ambassadrices et d’ambassadeurs, ils sont à ce jour 170 à proposer Mon Moment Magique dans 7 pays !

J’ai aussi rapidement décliné ces ateliers en une version pour les femmes.

image juliette siozac et enfants atelier mon moment magique

Comment t’est venue l’idée de monter ce projet ? Quel est ton parcours ?

L’idée est venue directement de mon parcours personnel. Après 11 ans de vie intense dans la communication, j’ai fait une longue pause pour me centrer sur moi, suite à un divorce. Je suis alors tombée dans la marmite du développement personnel, j’y ai entrainé ma grande fille avec moi, j’ai trouvé l’effet absolument magique sur nous 2. J’ai fait le lien avec mes années d’animation en colonies de vacances et centres aérés, j’ai intégré mes nouvelles convictions, mes pratiques bien-être quasi quotidiennes et j’ai imaginé le concept Mon Moment Magique.

mon moment magique goalmap bien-être

 

Quels sont tes projets pour la suite de l’aventure ?

J’en ai des tonnes ! Tout d’abord, j’anime avec entrain et joie de vivre ma communauté d’ambassadrices et d’ambassadeurs qui s’agrandit chaque jour.

Ensuite, je travaille beaucoup dans la co-création avec ma communauté, depuis cette rentrée nous proposons des ateliers pour les tout petits (4/5 ans), les ados, en duo (1 parent + 1 enfant). Pour la rentrée prochaine, nous allons travailler sur des ateliers dans les écoles, en entreprise, en couple et pour les enfants malades dans les hôpitaux.

Je travaille également sur un jeu de cartes pour les enfants, une sorte d’oracle auquel on pourra jouer seul ou en mode « 7 familles », en collaboration avec 1 amie auteure et 2 illustrateurs magiques.

Et j’ai aussi des projets super secrets ;-)

Quelle est ta routine matinale à toi ?

Je prends systématiquement le temps de bien m’étirer, je bois un jus de citron, j’enchaîne une série de salutations au soleil, et pour finir je pose une intention pour ma journée.

Quels sont tes conseils pour entretenir une routine matinale ?

Accepter qu’elle évolue avec le temps, et ne pas se mettre la pression si un matin on préfère rester au lit (mais pas 2 matins de suite !).

Quelles sont tes astuces pour avoir une vie plus zen, plus épanouie ?

Vivre le job de mes rêves. Prendre soin de moi. M’offrir des mini pauses quand je peux. Faire du sport 2 fois par semaine. Veiller sur mon sommeil (et presque y arriver !), et surtout sur mon alimentation. Faire des câlins à mes enfants. Et pratiquer la gratitude le plus possible.

Parlons motivation. Quels conseils donnes-tu à tes ambassadeurs / ambassadrices quand ils perdent leur motivation ?

Je leur dis que c’est ok, qu’ils vont y arriver, qu’ils ont peut être besoin de temps, de se poser, de prendre soin d’eux, qu’il est important d’être indulgent, doux et bienveillant avec soi-même. J’ajoute que c’est capital d’avoir confiance en soi, d’avoir confiance en l’univers surtout, car l’univers fait toujours bien son job.

Et je leur montre que quand on le veut vraiment, on finit toujours par réussir, quitte à avoir pris un autre chemin et peut être un peu plus de temps !

Quels sont tes objectifs sur goalmap ?

Dormir suffisamment et méditer !

Quelles étaient tes bonnes résolutions pour 2017 ? Où en es-tu ?

Equilibrer ma vie sous toutes ses facettes, j’en suis à 200% de réussite ;-)

Pour rejoindre la communauté Mon Moment Magique, c’est par ici:

 

Dans le cadre de notre offre entreprise, Juliette intervient en entreprise pour parler de routines bien-être. Si cela vous intéresse pour votre entreprise, n’hésitez pas à nous contacter !

Juliette soziac conférence routine bien-être

 


Pour mettre en place de bonnes habitudes et vous motiver à atteindre vos objectifs, vous pouvez télécharger l’application goalmap gratuitement. Notre ambition est de vous aider à devenir la meilleure version de vous-même. 110 000 personnes poursuivent leurs objectifs sur goalmap, rejoignez la 1ère appli française de développement personnel !

application goalmap app store

goalmap application play store

Appli développement personnel en français

Le Multitasking ou l’Art Subtil de Faire Tout N’importe Comment

Cela vous est-il déjà arrivé de répondre à vos mails pendant un rendez-vous ? D’apporter votre ordinateur en conférence et faire semblant de prendre des notes pour surfer sur le net ? De répondre au téléphone pendant que vous conduisez ? D’écrire un texto pendant que vous lisez ? D’interrompre une tâche en cours pour consulter compulsivement votre smartphone à la moindre notification ? Alors, vous aussi vous êtes un multi-tasker. Si tant de personnes se disent fatiguées par leur travail, voire proches du burn-out, ce n’est pas exclusivement à cause du volume horaire, mais bien parce que nous passons notre journée à jongler sans relâche entre plusieurs activités. Décryptage.

Si ce n’est pas déjà fait, téléchargez goalmap pour vous fixer des objectifs et les atteindre ! Notre appli vous aidera à définir, suivre et réaliser tous vos objectifs personnels. Des milliers de personnes se sont déjà fixées des objectifs sur goalmap, rejoignez-nous !

goalmap application play store

application goalmap app store

5 Tricks For a Successful Return From the Summer Holiday

I hope you had a pleasant and restful summer break! On my end, I tried to walk the talk and follow the advice we shared on this blog in June on active holidays. So I spoke at the 2015 Quantified Self conference in San Francisco, swam joyfully across the Bosphorus -from Europe to Asia!- in Istanbul, and sailed around Malta. Sweet life… But now, like for most of us, it’s time to get back to work. Did you get back to the office with a large smile, a good tan and a revived motivation? Or, on the contrary, are you struggling to adjust back to the work rhythm? Whatever scenario applies to you, the return from the summer break is an important inflection point in our yearly cycle, and we would like to share some thoughts on how best to manage the transition. Ready to rock?

Changes in work routine

#1. Make little tweaks to your work routine – The little things we do every day add up to a lot. We can transform our lives for the better by making small changes, step by step. If we try to do it all in one go, we may face failure and discouragement. Let’s be focused and change very specific things, one or two maximum at a time. Now is the best time of the year to do it. You went away for some time. You forgot your computer password, your old habits are a bit rusty.

So let’s create new ones! Here are some ideas if you need inspiration:

  • Don’t check your emails first thing when you wake up or arrive in the office;
  • Bring your toothbrush to the office and brush your teeth after lunch;
  • Take the stairs twice a day, not the lift (that’s the one I’m going for, I took the step by step approach very literally!)
  • No lunch break at your desk;
  • Set yourself a hard stop to go home, don’t linger around – it will make you more productive and straight to the point;
  • Have coffee (or tea!) every week with someone you don’t know so well.

Take the stairs not the lift

Take one or two and go for it. Be disciplined at the beginning, and soon you will have changed one of the little bricks of your life – it’s a Lego game! Importantly, this will start a virtuous circle and encourage you to more, and show you that you have control over your life. You are the architect!

#2. Do one thing in the morning – Our schedules sometimes get busy and impredictable during the day. Things move, new commitments emerge. Your good resolution to go to the gym after work evaporates after an exhausting work day. Yeah, we’ve all been there… My advice is to do one productive thing before work. This time is yours: no phone calls, no last minute meetings, no excuse. I’m not saying you should wake up at 04:00, change your sleep patterns and become a super(wo)man overnight. No, just wake up 20 or 30 minutes earlier, and do something constructive, like:

  • Do a short 15-to-20 minute meditation that will clear up your mind and set you off on the right foot;
  • Have a proper breakfast if you tend to skip this most important meal (eat breakfast like a king, lunch like a prince, and dinner like a pauper);
  • Read for 20 minutes, preferably fiction;
  • Don’t rush into the day, try to remember your dreams as you wake up and write them down – you’ll sharpen your cognitive skills and learn a lot about yourself.

Do things in the morning

#3. Take electronic breaks – In our hyper-connected lives, we are continuously solicited by the outside world. Everything screams for our attention. With our mobile phones, we get tracked and pursued without mercy: a notification popping here, another there, then a chat starting, marketing emails spamming your inbox, etc. It never stops. This information overload becomes extremely polluting and stressful if you react to everything and feel guilty or deprived when you don’t. Be selective, filter the noise in the communication flow, turn off useless notifications, and unsubscribe from marketing emails.

Don’t become a slave to your smartphone – use it to your advantage (it says smartphone), not to your detriment.

The world is not going to stop if you don’t check it every five seconds. Do you think it makes you look dedicated and responsive? Think twice, multitasking (switching from one task to another all the time) actually makes you stupid and inefficient. Focus instead on these three things:

  • Don’t watch your phone first thing in the morning. It’s not good for your mental health. Personally, I wake up, get ready, have breakfast, drive to work, settle down, establish my priorities for the day, grab an espresso and only then I allow myself to check emails. Try it out, you will feel more less tense;
  • Don’t watch your phone / computer last thing before sleeping. It will affect your sleep quality;
  • Don’t watch your phone / emails continuously, do it by batch (two or three batches a day is great, try first one per hour and space them out further).

Information overload in our hyper-connected lives

#4. Stop watching TV – Improving life can basically be achieved in three ways: (a) by doing new things, (b) by replacing existing behaviors with better ones, or (c) by putting an end to bad habits.

While most of the advice available gravitate around things we should do, it is very important to consider also those we should NOT do.

You can get incredibly positive results by simply stopping negative things (double negation). TV clearly tops the list when it comes to bad stuff. Europeans spend on average 3 hours of their day watching TV. For Americans, it’s 5 hours! Can you imagine how much of a time drain that is? All the productive things you could do with this precious time? There is a life out there waiting to be lived to the fullest. Read more about this topic in our earlier post.

#5. Focus on quality – I  saw that guy at the gym today on the rowing machine. He was calling someone, had his phone in one hand, and was loosely pulling the handle with the other hand. Well, he may have been to the gym, but does that really count? How much did it get out of that workout? It’s not only about doing things, it’s about doing them well.

Quality matters. Don’t rush into things just to tick the boxes. Give your full attention to the task at hand.

I gave you the example of the guy in the gym. Sometimes I do the same. For example, I am learning Russian and one of my targets is to study 3 hours per week. For the sake of hitting my weekly target, I find myself at times listening to a Russian radio station without paying attention: my mind wanders away and I start doing something else, checking a website, etc. This doesn’t work, it doesn’t get me any closer to the end goal (speaking Russian). Quality, quality, quality! Let’s not just check in carelessly into activities. One thing at a time. Zoom in. You’ll get 10 times more out of the same amount of time.

If that’s something you struggle with, try to plan ahead, have a structure in mind for what you are going to do. You will avoid wandering erratically. Another good idea is to have an end goal to validate the relevance and quality of the habits you want to put in place. If I study Russian carefully, I should be able to have a conversation with a native speaker. If I run twice a week, I should be able to finish a 10k race. Having an end goal is motivating, potentially rewarding, and is a good acid test. Vice versa, if you just have the end goal, you should make sure that you build the habits that will get you there. That will make the whole process iterative, efficient, and enjoyable.

Focus on quality

Let’s be the architects of our own lives!

Try some of these tricks and let us know how it goes. Experiment with yourself, build, rebuild. Make even just one change – it will show you that you have control over your life. We all have. Let’s be the architects of our own lives!

If you’ve enjoyed reading this article, share it with your friends and spread the love on social media (left part of your screen :) )

If you are struggling to adjust back to the work rhythm or if you have other suggestions for a successful return from the summer holidays, share with us your insights, we love to hear from you!

More articles on the goalmap blog that you might like:

See you soon on goalmap - All your life goals in one place

Multitasking or the Art of Failing at Everything

The myth of multitasking

Multitasking or the art of failing at everything

Multitasking has become the Holy Grail of our modern societies. Why do just one thing when you can do two or three in parallel? Multitasking is everywhere, especially in the workplace, where it is a common criterion to assess employees’ performance. Corporate superheroes are meant to juggle with contemporaneous tasks; they can attend a meeting while answering emails on their smartphones and scribbling notes for tomorrow’s business plan discussion. Their superpower: ubiquity, or being in multiple places doing multiple things at the same time.

The emperor isn’t wearing anything at all

Let’s now debunk that myth. Multitaskers would like to believe that they are everywhere but the truth is that they are actually nowhere at all. Multitasking is just a pretentious cover name for attention disorder. Having the attention span of a dragonfly isn’t being super-productive.

So here are a few hard facts to have in mind:

  1. Multitasking makes you stupid. A famous study conducted for Hewlett Packard in 2005 by TNS showed that people multitasking experience temporary IQ loss of 10 points, more than double the drop observed in studies of cannabis smokers.
  2. Multitasking doesn’t enhance your productivity, it kills it. When you are interrupted by an email or a call in the middle of a task, it takes energy and time to get your focus back, 23 minutes on average according to this University of California, Irvine research. Check out also this infographic on the high cost of multitasking.
  3. Actually, multitasking doesn’t exist. The term “multitasking” comes from the computer engineering industry. It refers to the “apparent ability of a microprocessor to process multiple tasks simultaneously”. It involves time-sharing the processor, only one task at a time, with a quick rotation. Our brains are not wired to multitask either. When we believe we are doing two things at the same time, we are in fact alternating between both. It’s micro-tasking, not multitasking.

Naked king

What you can do about it

Over with the theory now! Let’s look at concrete steps one can take to stop being a multitasking sacrificial victim.

  1. Don’t read emails all the time. This is one of my favorite tips by Tim Ferriss in The Four-Hour Workweek. If you read your emails as they reach your inbox, you’ll clutter your day with dozens of micro-interruptions and will never get into a smooth productivity stride. Stop believing that answering emails like playing ping pong makes you a king of efficiency. It means instead you’re idle or easily distracted. Tim Ferriss pushes it to once a week! Feel free to start with two or three batches per day. If you’re afraid of missing a life-or-death email from your boss, you can compromise and check headlines / senders’ name more regularly. This applies not only to emails but also to digital junk in general. Apps like Freedom can help you block digital distractions.
  2. Do things by batches. Actually, what we just said for emails applies to everything. Focus on one thing at a time and deal with it without interruptions (this is called time boxing). Do it steadily for 25 minutes, then take a 3- to 5-minute break to rest your brain -grab a banana, have a chat, drink water, relax- and you’re good to go again. This is a time management method called the Pomodoro technique. You have plenty of apps available if you want to try it out (iPhone or Android).
  3. Do different things, not at the same time. We’re not saying you shouldn’t be involved in multiple activities. On the contrary, we believe that having various hobbies / personal goals is essential to building a rich and balanced life. Just keep your focus, involve yourself fully, one thing at a time. It’s a matter of tempo. Your brain feels saturated with all the work you’ve done today? Go for a run, or meditate, then get back to it refreshed. Optimize your time by assembling your activity bricks wisely (blog post on that specific topic coming soon).
  4. Give people your full attention. When you multitask while interacting with someone else, you send them a strong message that you are not focused on what they are telling you. They will feel disrespected; they may disengage, and will not open up. You will end up losing their trust and/or interest.
  5. Don’t eat at your desk. This one is a personal one! Despite spending years working in finance in the City of London, I could never understand why someone would try to eat and work at the same time. You’re going to do poor work, you’re not going to enjoy your food or the mental benefits of a lunch break reboot, and you will grease your keyboard – gross!
  6. The exceptions that prove the rule. If two activities don’t clash and don’t tap into the same resources, feel free to do them together! Personally, I love to sing while driving and watch movies while cycling on my home trainer.

That’s it for now. We hope you enjoyed this post in one go without checking your Facebook page! If you struggle with some of the tips, if you have other tips to share with the community, or if there are similar topics you’d like us to discuss in another blog post, just let us know – we’ll be happy to help.


If you’ve enjoyed reading this article, share it with your friends and spread the love on social media :)

More articles on the goalmap blog that you might like:

See you soon on goalmap – All your life goals in one place

Is Social Media Bad for Your Personal Development?

Various social media

“To enjoy good health, to bring true happiness to one’s family, to bring peace to all, one must first discipline and control one’s own mind. If a man can control his mind he can find the way to Enlightenment, and all wisdom and virtue will naturally come to him.” – Buddha

Facebook, Twitter, LinkedIn, YouTube, Instagram… Social media is everywhere. Always one click or one tap away on your computer screen, your smartphone, your tablet, and now even around your wrist or embedded within your eyeglasses. Social media is not only intrusive, it is also fun and addictive. But is it useful? Or is it detrimental to your personal development? If you are determined to achieve high productivity and reach your life’s goals, should you simply avoid social media or could you leverage it to your advantage? [Read more…]

Why TV is bad for Your Personal Development – how to Boost Personal Growth

smashed tv

As part of some research I recently performed on a TV broadcasting business, I came across this awful statistics: people in Europe spend on average c. 3 hours a day watching TV. In the US, it’s more than 5 hours. How dreadful!

Let’s take 4 hours as the mid-point number. Assuming 8 hours of sleep per day, people spend 25% of their time awake in front of their TV set. Let’s go further: assuming 8 hours of work and 2 hours of logistics / eating / etc., people waste two thirds of their potentially useful time like couch potatoes. [Read more…]