Mettre en place des routines bien-être avec Mon Moment Magique

Comment apprendre à prendre soin de soi ? Comment s’offrir des pauses de bien-être dans une vie quotidienne bien remplie ? Comment mettre en place une routine bien-être le matin ?

Rituels bien-être, gestion des émotions, détente, confiance en soi, Miracle Morning, bonheur, développement personnel… Juliette Siozac, fondatrice de Mon Moment Magique, nous parle un peu de tout ça dans ce super interview !

Après 11 ans d’une vie professionnelle intense en agences de communication, Juliette Siozac a opté pour une reconversion totale en créant le concept original et novateur qu’est Mon Moment Magique. Et elle a eu bien raison ! Aujourd’hui le concept cartonne avec des ambassadeurs dans toute la France. Juliette, on l’adore : son dynamisme, son engouement, sa joie de vivre sont contagieux !

juliette siozac interview goalmap mon moment magique

Salut Juliette ! Peux-tu nous expliquer ce qu’est Mon Moment Magique ?

Mon Moment Magique est un concept d’ateliers bien-être qui a pour ambition d’éveiller les enfants de manière ludique au développement personnel. Ils découvrent des pratiques bien-être pour apprendre à prendre soin d’eux, gérer leurs émotions, avoir confiance en eux, être des enfants heureux et donc demain des adultes heureux.

J’ai d’abord lancé les ateliers sur Aix-en-Provence en 2015, puis j’ai créé une communauté d’ambassadrices et d’ambassadeurs, ils sont à ce jour 170 à proposer Mon Moment Magique dans 7 pays !

J’ai aussi rapidement décliné ces ateliers en une version pour les femmes.

image juliette siozac et enfants atelier mon moment magique

Comment t’est venue l’idée de monter ce projet ? Quel est ton parcours ?

L’idée est venue directement de mon parcours personnel. Après 11 ans de vie intense dans la communication, j’ai fait une longue pause pour me centrer sur moi, suite à un divorce. Je suis alors tombée dans la marmite du développement personnel, j’y ai entrainé ma grande fille avec moi, j’ai trouvé l’effet absolument magique sur nous 2. J’ai fait le lien avec mes années d’animation en colonies de vacances et centres aérés, j’ai intégré mes nouvelles convictions, mes pratiques bien-être quasi quotidiennes et j’ai imaginé le concept Mon Moment Magique.

mon moment magique goalmap bien-être

 

Quels sont tes projets pour la suite de l’aventure ?

J’en ai des tonnes ! Tout d’abord, j’anime avec entrain et joie de vivre ma communauté d’ambassadrices et d’ambassadeurs qui s’agrandit chaque jour.

Ensuite, je travaille beaucoup dans la co-création avec ma communauté, depuis cette rentrée nous proposons des ateliers pour les tout petits (4/5 ans), les ados, en duo (1 parent + 1 enfant). Pour la rentrée prochaine, nous allons travailler sur des ateliers dans les écoles, en entreprise, en couple et pour les enfants malades dans les hôpitaux.

Je travaille également sur un jeu de cartes pour les enfants, une sorte d’oracle auquel on pourra jouer seul ou en mode « 7 familles », en collaboration avec 1 amie auteure et 2 illustrateurs magiques.

Et j’ai aussi des projets super secrets ;-)

Quelle est ta routine matinale à toi ?

Je prends systématiquement le temps de bien m’étirer, je bois un jus de citron, j’enchaîne une série de salutations au soleil, et pour finir je pose une intention pour ma journée.

Quels sont tes conseils pour entretenir une routine matinale ?

Accepter qu’elle évolue avec le temps, et ne pas se mettre la pression si un matin on préfère rester au lit (mais pas 2 matins de suite !).

Quelles sont tes astuces pour avoir une vie plus zen, plus épanouie ?

Vivre le job de mes rêves. Prendre soin de moi. M’offrir des mini pauses quand je peux. Faire du sport 2 fois par semaine. Veiller sur mon sommeil (et presque y arriver !), et surtout sur mon alimentation. Faire des câlins à mes enfants. Et pratiquer la gratitude le plus possible.

Parlons motivation. Quels conseils donnes-tu à tes ambassadeurs / ambassadrices quand ils perdent leur motivation ?

Je leur dis que c’est ok, qu’ils vont y arriver, qu’ils ont peut être besoin de temps, de se poser, de prendre soin d’eux, qu’il est important d’être indulgent, doux et bienveillant avec soi-même. J’ajoute que c’est capital d’avoir confiance en soi, d’avoir confiance en l’univers surtout, car l’univers fait toujours bien son job.

Et je leur montre que quand on le veut vraiment, on finit toujours par réussir, quitte à avoir pris un autre chemin et peut être un peu plus de temps !

Quels sont tes objectifs sur goalmap ?

Dormir suffisamment et méditer !

Quelles étaient tes bonnes résolutions pour 2017 ? Où en es-tu ?

Equilibrer ma vie sous toutes ses facettes, j’en suis à 200% de réussite ;-)

Pour rejoindre la communauté Mon Moment Magique, c’est par ici:

 

Dans le cadre de notre offre entreprise, Juliette intervient en entreprise pour parler de routines bien-être. Si cela vous intéresse pour votre entreprise, n’hésitez pas à nous contacter !

Juliette soziac conférence routine bien-être

 


Pour mettre en place de bonnes habitudes et vous motiver à atteindre vos objectifs, vous pouvez télécharger l’application goalmap gratuitement. Notre ambition est de vous aider à devenir la meilleure version de vous-même. 110 000 personnes poursuivent leurs objectifs sur goalmap, rejoignez la 1ère appli française de développement personnel !

application goalmap app store

goalmap application play store

Appli développement personnel en français

“Les défis des filles zen” – un défi par semaine pour reprendre sa vie en main

Salut Mylène ! Peux-tu nous présenter “Les Défis des filles zen” ?

“Les défis des filles zen”, c’est d’abord un blog qui regroupe aujourd’hui plus de 200 articles de développement personnel écrits avec amour :-), à destination principalement des femmes actives un peu débordées et qui découvrent toutes ses thématiques. Et puis c’est à présent également un programme de développement personnel très complet autour du concept “un défi par semaine pour créer la vie de ses rêves”. Dans ce programme, j’aborde pendant 10 mois les axes essentiels du développement personnel, sous un angle ludique avec des défis à relever et des exercices concrets. Chaque semaine, les participantes reçoivent ainsi un cahier d’exercices à remplir. De l’action et du jeu, voilà l’angle que j’ai choisi pour accompagner au mieux mes lectrices !

Pourquoi as-tu créé ce blog ? Quel est ton parcours ?

En 2015, j’ai eu un gros souci de santé lié à ma deuxième grossesse et pendant plusieurs mois j’ai dû rester alitée. Cette période a été l’occasion d’une énorme remise en question et je me suis aperçue que malgré tout ce que j’avais lu d’ouvrages de développement personnel depuis des années, je n’étais pas plus heureuse qu’avant. Le souci était que je n’avais rien changé concrètement en profondeur. J’ai donc eu l’idée de me lancer des défis pour avancer pas à pas vers une vie plus épanouie et plus heureuse. Et devant l’efficacité de cette méthode, j’ai décidé de créer un blog pour partager ce challenge… Le succès a été fulgurant puisque je suis passée de une (moi!) à 13 000 participantes en un peu moins de 2 ans :-)

Aujourd’hui, en juillet 2017, je m’apprête à quitter mon travail classique comme salariée dans les finances pour ma passion, le blog Les défis des filles zen!

Quels sont les 3 défis qui ont le plus marché sur ton blog ?

Les trois défis qui ont remporté le plus de succès sur mon blog, sont tout d’abord le défi “Fais le bilan de ta vie”. Dans ce défi, je propose aux abonnées de répondre à pas loin de 40 questions pour faire le point sur tous les domaines de leur vie. Car souvent les personnes sentent que quelque chose ne va pas mais sans arriver à l’identifier clairement : commencer par cette étape est indispensable pour aller plus loin.

Le deuxième défi qui a eu beaucoup de succès, dans un autre domaine, est le défi minimaliste. Notre objectif était de faire le tri dans nos affaires, sur une semaine, en nous concentrant sur trois catégories d’objets. En réalité, le succès a été tel que nous sommes très nombreuses à avoir désencombré à cette occasion l’intégralité de notre maison!

Le troisième défi qui aide le plus les participantes est incontestablement le défi Booste ta confiance en toi. Je propose aux abonnées de réaliser sur la semaine plusieurs exercices simples mais très efficaces pour renverser la tendance que nous avons à être plus autocritiques que bienveillantes avec nous-mêmes. Son succès a été unanime, voilà pourquoi je reviens largement sur cette thématique de la confiance en soi dans le programme Les défis des filles zen.

Quel est le défi qui a été le plus difficile à relever pour toi ? Et celui que tu as préféré ?

Parmi les défis difficiles que j’ai relevés, je crois que le défi “Miracle morning” doit être bien placé ! Il consistait à se lever beaucoup plus tôt qu’à l’accoutumée pour faire des choses intéressantes et motivantes dès notre réveil et avant d’attaquer les activités courantes de la journée. Malheureusement pour moi, il est arrivé à une période de ma vie où j’allaitais encore mon deuxième bébé… jour et nuit ! Malgré tous mes efforts, il m’a été absolument impossible de me lever plus tôt sur cette période là, au risque de perdre mon dynamisme le reste de la journée… Mais même sans cela, je crois définitivement que me lever trop tôt le matin n’est pas fait pour moi !

Je crois que le défi que j’ai préféré relever, et qui va vous paraître très très simple, était le défi “Sourire“. Tout simplement, sourire un maximum toute la journée, seule ou entourée, avec raison ou sans raison… Je me souviens encore de cette semaine-là, où j’ai reçu énormément de compliments et où j’ai eu une impression, celle de vivre une vie merveilleuse et d’enfin m’en rendre compte.

Quel est le défi le plus insolite que tu as réussi ?

Le défi le plus étrange qui me reste en mémoire est à mon avis un exercice de tantrisme que j’ai pratiqué avec mon compagnon lors de la semaine consacrée à l’amour :-)
Sans en dévoiler d’avantage, cela m’a donné envie d’aller beaucoup plus loin dans la découverte de cette discipline !!

Quels sont les défis que tu as introduits de manière durable dans ta vie ? Y a-t-il des défis qui sont devenus des habitudes ? 

Oui, l’objectif final est bien entendu d’intégrer dans son quotidien les habitudes que l’on a préférées… pour ma part, il y a beaucoup de choses que j’ai conservées et qui font que ma vie aujourd’hui est 1 000 fois plus agréable que ma vie il y a deux ans. Par exemple, j’ai découvert la parentalité positive et ne m’énerve presque plus face à mes enfants, j’ai adopté quelques bonnes habitudes zéro déchet et minimalistes, je médite toujours régulièrement, je ne mange plus de viande, je fais régulièrement le bilan de ma vie, je pratique la pensée positive dès que je me sens plus fatiguée, je connais mes rythmes de sommeil et dors plus efficacement, je prends davantage soin de mon couple… En fait, je crois que je devrais me poser la question à l’envers : qu’est-ce que parmi tous les défis que j’ai relevés pendant deux ans, je n’ai pas finalement adopté ? Et là, j’ai beaucoup plus de mal à répondre !

Pourquoi se fixer des défis ? C’est la meilleure manière pour toi d’avancer / de changer ?

En fait, je me fixe des défis parce que ça fait partie de mes talents. J’ai découvert cela il y a quelques mois, j’aime beaucoup me projeter dans le futur et m’organiser pour atteindre des objectifs et une vie plus agréable. Je suis fan des objectifs et des plans d’actions ! Et quoi de plus motivant que de se fixer des objectifs et de réaliser ses projets tout en ayant l’impression de s’amuser ? Pour moi, c’est une manière de me souvenir que rien n’est aussi sérieux que nous voulons bien le penser :-)

Les défis des filles zen - interview goalmap


Tu parles beaucoup sur ton blog de « reprendre sa vie en mains ». Quelles sont tes astuces / conseils pour avoir une vie plus zen, plus épanouie ?

Reprendre sa vie en main je trouve que c’est effectivement très important, je crois que sinon on peut très bien passer sa vie à être un peu à côté du sujet et à ne pas faire réellement ce qui nous correspond:-( Je crois que reprendre sa vie en main et vivre une vie plus épanouie nécessite de prendre conscience et d’agir dans de nombreuses thématiques : la connaissance de soi, les relations avec les autres, l’organisation personnelle, la méditation, la fixation d’objectifs… Je pense qu’il ne faut pas tout miser sur une approche au détriment des autres, mais qu’une vie zen et heureuse c’est avant tout une vie équilibrée.
Et si je devais retenir comme ça une astuce simple pour avoir une vie plus zen et plus épanouie, ce serait simplement de s’exercer à sourire un maximum. Le simple fait de sourire physiquement déclenche des réactions hormonales et nous rend plus heureuse. Ça ne coûte absolument rien et ça a des effets très positifs : je vous invite à essayer tout de suite maintenant et à constater par vous-même la différence !

Parlons motivation. Quels conseils donnes-tu à tes abonnées quand elles perdent leur motivation et ne réussissent par leurs défis ?

Lorsque les participantes au programme perdent de la motivation et ne réussissent pas par exemple un défi du programme, je commence d’abord par les féliciter. Et je les invite à en faire autant. Souvent, nous sommes plus bienveillantes avec nos amies qu’avec nous-mêmes, nous nous jugeons, nous nous critiquons, et cela sape notre confiance en nous à la longue. Parlons-nous comme nous parlerions à notre meilleure amie qui n’a pas réussi à relever un défi…
Je les invite donc à se soutenir inconditionnellement, à se féliciter, et puis selon le contexte et selon la personne à qui j’ai à faire, soit à faire une pause si la pression est trop forte pour souffler et se reconnecter à l’objectif qu’on poursuit. Soit à réaliser dès maintenant le premier petit pas, c’est-à-dire la plus petite action que l’on peut faire pour avancer vers notre objectif, pour remettre le cerveau en mode marche, sans efforts :-)

Tu as récemment écrit un article sur l’importance des objectifs dans lequel tu parlais de goalmap. Quels sont tes objectifs justement sur goalmap ? 

Sur goalmap, j’ai noté trois de mes objectifs que j’ai un peu de mal à suivre en ce moment : méditer tous les jours, dormir suffisamment, et passer plus de temps en famille. J’apprécie beaucoup de recevoir chaque jour des notifications avec des conseils pour atteindre mes objectifs, et grâce à cela, dans l’ensemble je suis assez fière de moi !

Quelles étaient tes bonnes résolutions pour 2017 ? Où en es-tu ?

Cette année, mes bonnes résolutions étaient de 3 ordres:

1) méditer et étudier le bouddhisme 30 minutes par jour;
2) être indépendante financièrement grâce a mon blog;
3) être patiente et pratiquer l’éducation positive avec mes enfants.

Résultat à la moitié de l’année : je suis à fond sur les deuxième et troisième bonnes résolutions, et je vais à présent me rattraper pour réaliser le premier objectif :-)

Retrouvez les défis de Mylène sur Facebook ici, et sa chaîne Youtube là

“Je veux être la meilleure version de moi-même et encourager les personnes qui m’entourent.” – Story goalmap #2

Salut à tous ! Nos témoignages d’utilisateurs sont utiles pour se motiver, pour voir que d’autres personnes partagent les mêmes objectifs, traversent les mêmes difficultés, se posent les mêmes questions. On espère vous inspirer au maximum avec ces témoignages humains. Aujourd’hui c’est Sébastien qui nous raconte pourquoi il aime se fixer des objectifs, comment il met en place son “Miracle Morning”, ce que ça lui apporte au quotidien et ses secrets pour atteindre ses objectifs. Un témoignage hyper motivant ! 

Allez, on laisse la parole à Sébastien, utilisateur de goalmap et fan de Miracle morning pour notre témoignage #2.

Salut Sébastien, peux-tu nous dire quels sont tes objectifs ?

Je pratique à ma manière le Miracle Morning en faisant de la méditation (4 séances minimum par semaine), des exercices physiques (principalement des pompes et du gainage), de la course à pied (1 à 3 sorties par semaine, objectif semi marathon en fin d’année à Bruges, voire un marathon en 2018 !), de la lecture (10 minutes par jour) et de l’espagnol.

Objectif: une course à pied par semaine

Objectif: une séance de course à pied par semaine

Pourquoi aimes-tu te fixer des objectifs ?

Mes objectifs sont simples. Je veux être la meilleure version de moi-même et ainsi montrer l’exemple en partageant mes résultats et encourageant les personnes qui m’entourent. En tant que père de famille je tiens à montrer l’exemple plutôt que de leur dire “ne faites pas comme moi sinon regardez comment vous finirez“. Ce n’est pas simple tous les jours car je travaille en poste les week-end et jours fériés et il faut s’adapter aux contraintes de temps. Mais voilà une belle raison de montrer encore une fois que c’est possible !

Je souhaite créer un blog pour inspirer les gens à faire de même.

Comment goalmap t’aide à atteindre tes objectifs ?

Etant cartésien je trouve l’application parfaite pour suivre ses progrès, me rappeler ce que je n’ai pas encore fait. Si je loupe une séance le compteur tombe à zéro: haaaaa ! J’aime partager sur le forum mes ambitions avec les autres utilisateurs. J’aime aussi les citations de la page “Motivation” qui sont fun et motivantes.

Depuis que j’ai installé goalmap je suis devenu plus rigoureux donc plus exemplaire.

Témoignage goalmap

Comment arrives-tu à trouver la motivation pour mettre en place de nouvelles habitudes ?

Selon moi tout commence avec le pourquoi. Puis le comment s’installe. Ensuite il faut s’y mettre et montrer l’exemple, montrer aux autres que changer c’est possible. Leur montrer qu’avec des petits gestes tous les jours on peut mettre en place de bonnes habitudes sur le long terme. Et le côté sympa dans tout ça, c’est qu’on se sent de mieux en mieux quand on pratique des activités que l’on aime et qui nous passionnent.

Un de tes objectifs est de lire 10 minutes par jour, qu’est-ce que cela t’apporte ?

J’ai pu élargir mes connaissances grâce à cet objectif et cette rigueur. Au compteur cela représente un livre par mois en moyenne. Je vous laisse imaginer les répercutions directes sur soi-même ! Principalement sur mon développement personnel. Cela a un réel impact sur ma vie mois après mois, 10 minutes par jour de lecture suffisent pour changer sa vie en mieux !

Objectif: lire 10 minutes par jour

Objectif: lire 10 minutes par jour

Un de tes objectifs est également d’apprendre l’espagnol ?

C’est la dernière routine que j’ai mise en place. Il n’y a pas d’interêt in fine derrière cette routine. Avec le temps toutes les activités que nous faisons au quotidien font de nous ce que nous sommes. Alors j’ai décidé de ne pas rester sur mon anglais scolaire et d’apprendre une nouvelle langue: l’espagnol. Et j’adore ! Pour l’anecdote mes enfants de 4 et 7 ans me demandent tous les jours si j’ai assez de vie pour jouer avec moi !

Objectif: apprendre l'espagnol avec Duolingo

Objectif: apprendre l’espagnol avec Duolingo

Qu’est-ce que t’apporte la méditation, cette nouvelle habitude que tu as mise en place ?

Au départ méditer ne m’apportait pas grand-chose, mais avec du recul je dirais que la méditation me rend meilleur, plus posé, moins stressé, moins concerné par les futilités du quotidien. Par exemple pour ma pratique de la course à pied en compétition, méditer m’a permis de moins me mettre la pression la veille et le jour J et de me concentrer sur le plaisir que je prends, pas forcément sur le résultat.

Pour suivre Sébastien sur Instagram, clique ici

—————-

Pour vous fixer des objectifs et garder la motivation pour les atteindre, vous pouvez télécharger l’application goalmap gratuitement. goalmap est un coach motivation qui vous aidera à définir, suivre et réaliser tous vos objectifs. Notre ambition est de vous aider à devenir la meilleure version de vous-même. 80 000 personnes poursuivent leurs objectifs sur goalmap, rejoignez le 1er coach motivation en français !

application goalmap app store

goalmap application play store

Appli développement personnel en français

“J’avais en moi une sensation de frustration. Puis j’ai compris l’intérêt de se fixer des objectifs.” – Story goalmap #1

Salut à tous ! On lance une nouvelle série sur le blog: les témoignages d’utilisateurs. Utiles pour se motiver, pour voir que d’autres personnes partagent les mêmes objectifs, traversent les mêmes difficultés, se posent les mêmes questions. On espère vous inspirer au maximum avec ces témoignages humains. Aujourd’hui c’est Julien du blog Dev Perso qui nous raconte pourquoi il aime se fixer des objectifs, ce que ça lui apporte au quotidien et ses secrets pour les atteindre. Un témoignage hyper motivant ! Merci Julien et longue vie à ton blog.

Allez, on laisse la parole à Julien.

Pourquoi j’ai appris à me fixer des objectifs et ce que ça m’apporte

Dans la vie on a tous des désirs, des ambitions, des rêves. Certaines de ces envies sont abandonnées et finissent même par être oubliées. D’autres évoluent et changent avec le temps. Enfin, il y en a qui se concrétisent. Pour concrétiser un rêve, je suis persuadé qu’il faut se fixer des objectifs. Chacun ses méthodes pour y parvenir. Certains le font même naturellement et de manière inconsciente. Pour ma part, j’ai toujours eu des aspirations et des envies que je voulais concrétiser. Or, pour la plupart, rien n’était bien défini, c’était flou.

J’avais en moi une sensation de frustration qui augmentait et qui s’accumulait. En discutant avec des proches et en me renseignant par moi-même sur le sujet, j’ai compris l’intérêt de se fixer des objectifs. J’ai compris la puissance que cela pouvait apporter et les résultats qui pouvaient en découler. Une fois  convaincu que je devais m’organiser et organiser ma vie pour avancer personnellement, j’ai commencé à me fixer des objectifs. Prendre en main sa vie c’est la faire évoluer selon sa volonté, et non pas la subir et la regarder de manière spectatrice.

motivational quote muhammad ali

Ma méthode pour définir mes objectifs 

Mes objectifs sont déterminés sur du long, moyen, et court terme. Le court terme ayant pour unité de mesure l’année civile, c’est-à-dire 12 mois. Mes objectifs sont aussi segmentés selon le domaine qui est concerné, comme par exemple : les voyages, le bien-être, le travail/entreprenariat, ma vie sociale etc… Cette “initialisation” si je puis dire, a eu lieu de manière sérieuse l’année dernière. J’ai pris un stylo et un bloc note et j’ai défini, par écrit, mes objectifs. C’était un moyen d’officialiser ce qu’il y avait dans ma tête.

Une fois cette étape faite, il me fallait agir. Et comme j’utilise beaucoup les nouvelles technologies (j’entends par là tout ce qui touche à internet, aux télécommunications et donc aux applications mobiles), j’utilisais une application pour prendre des notes ou faire des listes quand des idées me passaient par la tête mais ce n’était pas suffisant. Du coup, j’ai cherché une application mobile qui pourrait m’aider dans l’atteinte de mes objectifs. C’est comme ça que j’ai découvert goalmap !

Mes objectifs

J’ai commencé à me fixer quelques objectifs puis j’ai progressivement enrichi la liste. En effet, il vaut mieux rester raisonnable si l’on souhaite vraiment les atteindre. J’ai donc commencé petit (NDLR: d’autres conseils sur la fixation d’objectifs ici). Certains sont journaliers, d’autres hebdomadaires ou mensuels et pour finir j’en ai un ou deux objectifs annuels. Ces objectifs sont des objectifs à court terme afin de servir des objectifs à plus long terme. Voici les objectifs que je me suis fixé :

Objectifs journaliers :

- Dormir suffisamment. Dans mon cas, lorsque je me suis fixé cet objectif, il s’agissait d’optimiser mon énergie afin d’être plus productif et plus épanoui la journée, et la semaine. Dans cette optique, le sommeil joue un rôle important. Personnellement, je ne suis pas capable de me contenter de 5 ou 6 heures de sommeil sur le long terme. Je me suis donc fixé comme objectif de dormir 7h30 par nuit. goalmap m’envoie des rappels afin de ne pas oublier d’aller me coucher. Le lendemain matin, lors de mon petit déjeuner, je renseigne le nombre d’heures que j’ai dormi. Cet objectif est dans l’ensemble respecté mais il m’arrive de faire quelques écarts ;)

Dormir suffisamment
- Faire du sport quotidiennement. Ici, il s’agit d’établir une routine et non pas de faire une vraie séance de sport. Ainsi, tous les matins en sortant du lit je dois faire de l’exercice physique. Dans mon cas, j’ai choisi de faire des pompes. Une fois que c’est fait, je le renseigne dans l’application. Si je n’ai pas pu faire cette routine matinale pour une raison ou une autre, je le fais avant de dormir. Cela m’apporte de la détermination et de l’assiduité. C’est plus pour ces raisons que je me suis fixé cet objectif et non pas pour progresser en sport car ce n’est pas une vraie séance.

Objectifs hebdomadaires :

- Faire trois séances de sport par semaine. Je voulais être assidu afin de progresser. Le sport n’est pas une question d’intensité mais de régularité ! En fonction de mon objectif final concernant le sport, et en fonction de mon emploi du temps, je me suis dit que 3 séances seraient idéales pour progresser.  J’avoue qu’il m’arrive de ne faire que 2 séances sur 3. Le fait de ne pas atteindre cet objectif sur une semaine me motive davantage pour la suivante. En ce moment, je suis régulier et fais mes 3 séances, donc j’ai progressé !

Faire du sport trois fois par semaine

- Manger végétarien un jour par semaine. J’ai voulu me fixer cet objectif pour comprendre ce que vivent et mangent les végétariens. C’est également dans le but de réduire ma consommation de viande car j’ai conscience qu’on mange beaucoup de viande de nos jours, et que ce n’est peut-être pas raisonnable. En ce qui me concerne, je n’arrive pas à atteindre cet objectif pour le moment. Ce n’est pas grave, il faut que je repense et peut être dois-je commencer par des repas végétariens avant de vouloir faire un jour complet. Le but final n’étant pas de devenir végétarien mais seulement de consommer de manière plus raisonnable, privilégier la qualité à la quantité. J’ai d’ailleurs écrit un article à ce sujet sur mon blog.

Mager végétarien une fois par semaine

Objectifs mensuels :

- Epargner. Je me suis fixé un montant que je dois épargner chaque mois. Ce montant a été défini selon un budget basé sur mes revenus et mes dépenses. Le but est d’être régulier et de me constituer un capital pouvant servir par la suite à financer un projet. J’arrive dorénavant à respecter cet objectif de manière mensuelle.

Epargner de l'argent

- Regarder deux films par mois. Je me suis aperçu que je ne regardais plus beaucoup de films. Je regarde des vidéos, des documentaires, des reportages, je me balade sur le net, je lis des articles, j’écoute de la musique, mais je ne regarde pas beaucoup de films. J’aime regarder des films pour stimuler ma créativité et mon inspiration tout en me détendant. En plus, c’est plutôt bien pour la culture générale ! J’arrive à respecter partiellement cet objectif, il y a des mois où je regarde plus de deux films et d’autres moins voir aucun.

Regarder deux films par mois

Objectifs annuels :

- Augmenter mes revenus mensuels. Je veux augmenter mon salaire via une augmentation ou un changement de poste, et également me constituer des sources de revenus alternatives (issues d’autres activités que mon emploi actuel).
- Investir. En lien direct avec le point précédent, mon objectif est d’acquérir des actifs qui généreront à terme des revenus alternatifs.
- Passer le permis de conduire. Je n’ai toujours pas mon permis de conduire et je procrastine beaucoup à ce sujet…

Passer le permis de conduire

Comment goalmap m’aide à atteindre mes objectifs

Ce que j’aime sur goalmap c’est la possibilité de se fixer des objectifs et de les suivre pour les atteindre et ainsi progresser dans son cheminement. goalmap propose des objectifs existants qui sont regroupées par catégories et il est possible de les sélectionner et de les faire siens mais aussi de se fixer ses propres objectifs de manière manuelle. J’ai apprécié que l’application propose un genre de store où on peut faire son petit marché et sélectionner les objectifs qui nous conviennent. On peut aussi voir combien d’autres utilisateurs ont choisi tel ou tel objectif, c’est motivant ! Une autre chose qui me plaît, c’est le fait de pouvoir suivre ses progrès avec des graphiques que l’application génère.

J’aime renseigner les actions effectuées quand mes objectifs sont atteints. Cela demande certes un peu de temps mais ça renforce la motivation et l’assiduité. J’aime bien les citations et phrases inspirantes que l’appli publie pour me motiver. Il y a également des conseils et des articles entiers sur des sujets bien précis comme l’alimentation, le sommeil, le sport ou la méditation.

Capture d'écran motivation et conseils sur goalmap

Enfin, j’aime beaucoup le forum sur lequel les utilisateurs peuvent échanger sur leurs objectifs et se donner des conseils ou s’encourager. Personnellement je suis plus spectateur qu’acteur sur ce forum, mais l’idée est excellente. Rester motivé est nécessaire, le fait de pouvoir partager et échanger avec d’autres personnes qui connaissent ou ont connu les mêmes problématiques que soi peut vraiment aider.

capture d'écran application goalmap iOS objectifs

L’application est bien faite: elle est claire, et intuitive, et je suis sincère ! Il y a sans doute des moyens de l’améliorer, mais elle évolue régulièrement afin d’être plus complète. (NDLR: merci pour ces gentils mots Julien !)

Conclusion

Vous savez tout sur mon utilisation de goalmap ! L’application m’aide dans mon apprentissage. Depuis le début de mon utilisation, j’ai bien progressé sur de nombreux domaines. J’ai d’ailleurs lancé il y a quelques semaines mon site internet sur le développement personnel, dans lequel j’aborde différentes thématiques comme les objectifs, la réalisation de soi, la productivité, le bien-être. N’hésitez pas à faire un tour sur le site et à me dire ce que vous en pensez, je vous en serai hyper reconnaissant !

Julien, du site Dev-Perso

Les conseils de Marina, l’Accro du Budget, pour mieux gérer ses finances

Salut Marina ! Peux-tu nous expliquer ce qu’est “L’Accro du budget” ?

L’Accro du Budget c’est d’abord un blog, sur lequel je partage depuis 3 ans mes astuces pour ne plus stresser pour son argent: faire ses comptes bien sûr, mais aussi s’organiser et mettre l’argent au service de ses projets.

C’est aussi une formation en ligne, “21 jours pour des finances zen” et des accompagnements individuels pour faire le point sur son budget.

atelier-coaching-budget-479x380

Quel est ton parcours ?

Je suis comptable depuis 10 ans et “serial entrepreneur”. J’ai en effet eu une première expérience de l’indépendance en tant que conseillère en immobilier, et après la naissance de mes enfants j’avais créé un dépôt-vente de puériculture. Deux expériences stoppées car les revenus que j’en dégageais ne nous suffisaient pas à l’époque pour boucler nos fins de mois.

Après l’aventure dépôt-vente, j’avais cru qu’un salaire assuré voudrait dire “finances zen”. J’ai vite déchanté car comme la majorité des Français, ce que j’épargnais en début de mois, je le reprenais vers le 20 pour ne pas être à découvert. J’ai donc trouvé des techniques, celles que je partage sur mon site.

Quelles sont tes 3 meilleures astuces pour optimiser son budget ?

La première c’est de bien distinguer ses charges vitales de ses charges accessoires. Les charges vitales, ce sont celles qu’on est obligé de payer pour vivre : le loyer, les assurances, mais aussi l’alimentaire, les frais de garde et de transport. Les charges accessoires, ce seront plutôt les dépenses de type loisirs, qu’on peut décaler d’un mois si le budget est trop serré.

La deuxième, qui en découle, c’est de faire le tri dans ses abonnements : quand les revenus diminuent, certains abonnements deviennent accessoires et peuvent être suspendus temporairement, en attendant des mois meilleurs. Par exemple, la salle de sport, le câble…

La troisième c’est d’optimiser le plus gros poste de dépenses après le logement : l’alimentaire. Pour cela, l’idéal est de faire un menu sur une semaine et d’aller faire ses courses une seule fois par semaine. Les aller-retour aux magasins font souvent doubler la facture mensuelle !

Qu’est-ce que tu conseilles de faire pour suivre au mieux son budget ?

Faire ses comptes pour faire ses comptes, ou épargner juste pour avoir de l’argent de côté n’est pas très motivant. Il vaut mieux avoir des projets et des objectifs.

budget-annuel

Pour suivre son budget sans y passer des heures, je conseille :

  • De noter ses dépenses au lieu de juste regarder son relevé de comptes : on passe alors de simple spectateur de ses finances à acteur de son budget
  • De faire le point une fois par semaine sur son budget, c’est-à-dire l’équilibre entre les revenus du mois et les dépenses. En faisant un point hebdomadaire, c’est plus facile pour rectifier le tir si les estimations ne collent pas avec la réalité. De plus, une fois par semaine, cela permet de prendre une habitude, de ritualiser ce moment.
  • D’avoir des projets et des objectifs. Faire ses comptes pour faire ses comptes, ou épargner juste pour avoir de l’argent de côté n’est pas très motivant. Par contre, vérifier son budget pour être sûr de mettre sur son compte épargne l’argent nécessaire aux prochaines vacances d’été est tout de suite plus fun.

Marina l'accro du budget conseils goalmap

L’organisation, tu en parles beaucoup sur ton blog. Gérer ses comptes, cela passe par une bonne organisation ?

Une organisation minime je te rassure ;) Il suffit juste d’avoir l’habitude de ranger tickets de caisse, factures et relevés de comptes au même endroit.

Mais bien souvent, en commençant par remettre de l’ordre dans ses finances, on en vient à vouloir organiser un peu mieux chez soi et on se rend compte que cela fait gagner beaucoup de temps.

Tu milites pour une vision “décomplexée” des finances personnelles. Peux-tu nous en dire un peu plus ?

J’ai à cœur de transmettre ma vision : l’argent est un outil, neutre, et il est possible de sortir de ce fatalisme ambiant.

Il y a en France un tabou autour de l’argent : l’argent est “sale”, les personnes qui gagnent beaucoup d’argent l’ont forcément “mal acquis”, il faut gagner son argent “à la sueur de son front”… on ne parle pas d’argent librement, sauf pour parler de bonnes affaires.

D’un autre côté, les médias nous parlent de crise économique, d’inflation, de pouvoir d’achat en baisse… on finit par intégrer que c’est normal d’être constamment à découvert, d’autant plus qu’il n’y a pas énormément d’informations et d’éducation sur les finances personnelles.

J’ai à cœur de transmettre ma vision : l’argent est un outil, neutre, et il est possible de sortir de ce fatalisme ambiant.

Tu as récemment écrit un article très sympa sur l’importance des habitudes dans lequel tu parlais de goalmap. Quels sont tes objectifs justement sur goalmap ? Les habitudes que tu veux mettre ou as mises en place récemment ?

L'Accro du budget et goalmap

Je me couche beaucoup trop tard – j’ai la détestable habitude de parcourir les réseaux sociaux sur mon smartphone au lit, soir et matin… du coup mon premier objectif c’est de me coucher avant 22h00 avec un livre au moins 4 soirs par semaine. Et bien ça n’est pas si facile que ça !

Mon deuxième but, c’était de me remettre au sport. Depuis 2 ans, je cours 2 fois par semaine, je fais de la natation, du renforcement musculaire… mais l’hiver dernier a fait fondre mes bonnes résolutions et j’ai du mal à m’y remettre. Mais depuis septembre, je me bouge 3 fois par semaine, merci goalmap (et aussi les copines, il faut bien l’avouer !). 

Quelles étaient tes bonnes résolutions pour 2016 ? Où en es-tu ?

Je n’en n’ai pas pris :) Je suis plutôt du genre à faire des projets, à rêver…

Je voulais démissionner au printemps 2016 pour vivre de mon entreprise, c’est chose faite ! Je voulais aussi amener ma famille passer quelques jours à Paris, mais finalement ce sera plutôt des vacances à la neige ;)

Quels sont tes conseils pour ne pas perdre la motivation et réussir à entretenir ses habitudes et atteindre ses objectifs ?

Le pourquoi a énormément d’importance, la raison doit vraiment être personnelle pour qu’on se tienne à nos habitudes.

Savoir précisement quel but on veut atteindre, et pourquoi. Le pourquoi a énormément d’importance, la raison doit vraiment être personnelle pour qu’on se tienne à nos habitudes. Par exemple, faire du sport pour ressembler à une icône fitness, ça me paraît trop vague, trop inatteignable. Mais se mettre à la course à pied parce qu’on veut se sentir mieux dans son corps, dans sa tête, ou parce qu’on veut participer à une course précise, ça motive beaucoup.

Pour entretenir ses habitudes, les suivre sur goalmap et voir le chemin parcouru est hyper motivant. On n’a pas envie de rompre une si belle dynamique et on continue !

————————————–

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec vos amis ! Marine et goalmap vous en serons hyper reconnaissants ;) Retrouvez les conseils de Marina sur goalmap les objectifs de la catégorie Finances personnelles. Marina donne ses conseils pour apprendre à faire un budget, noter ses dépenses sans s’en rendre compte, définir sa stratégie d’investissement, éviter les achats impulsifs, calculer son patrimoine, etc.

Vous pouvez suivre Marina L’Accro du Budget et ses conseils simples et sympas pour mieux gérer ses finances sur Facebook ici. Si vous aimez ses conseils, son atelier en ligne “21 jours pour des finances zen” devrait vous plaire : c’est par là que ça se passe !

Si, comme Marine, vous voulez vous fixer des objectifs et tenir vos bonnes résolutions, téléchargez goalmap gratuitement. L’application est un partenaire pour votre développement personnel qui vous aidera à définir et réaliser tous vos objectifs. Des dizaines de milliers de personnes se sont déjà fixé des objectifs sur goalmap, rejoignez notre belle communauté de personnes motivées :)

app_fr goalmap application play store

“Goodbye Comfort Zone”: où l’on parle de sortir de sa zone de confort et de développement personnel

Sortir de sa zone de confort. Tester de nouvelles choses. Prendre le risque de se lancer. Plus facile à dire qu’à faire ! Et pourtant, il est bon d’essayer des choses nouvelles. Au final, notre champ d’expérience est limité. Il y a plein d’activités que nous n’avons jamais essayées. On ne devine pas facilement ses passions a priori. Comment savoir que les fonds sous-marins vous enthousiasment si vous n’avez jamais essayé la plongée ? Comment deviner que vous êtes mordu(e) de bande dessinée si vous n’en ouvrez pas une ?

Hanine, jeune cadre lillois passionné de développement personnel, a pris l’habitude de s’exposer à la nouveauté. Fin 2015, il a décidé de sortir de sa zone de confort en créant le blog “Goodbye Comfort Zone” pour lequel il réalise un défi quotidien pendant un an.

On a vraiment adoré le concept (et en plus on s’est aperçus qu’Hanine était un utilisateur de goalmap !), on a donc proposé à Hanine de répondre à quelques questions pour nous présenter sa super initiative. Longue vie à Goodbye Comfort Zone !

 

Salut Hanine ! Peux-tu nous expliquer le concept de « Goodbye Comfort Zone » ?

Goodbye Comfort Zone Hanine

Bonjour Arthur ! Je me suis lancé le défi de sortir de ma zone de confort en réalisant un challenge différent par jour pendant 365 jours. Il peut s’agir de quelque chose qui me fait peur, d’essayer une nouvelle activité, d’adopter une nouvelle habitude (ou d’abandonner une ancienne), etc. «Goodbye Comfort Zone» est le nom que j’ai donné à ce projet que je partage au jour le jour sur mon blog et mes réseaux sociaux.

Comment t’est venue l’idée de créer ce projet ?

Fin 2015, j’ai dressé une liste de mes objectifs pour la nouvelle année (très original comme démarche !). Parmi cette liste, figurait la création d’un blog de développement personnel. L’objectif premier de ce blog devait être de m’imposer une discipline basée sur la pression sociale afin de passer à l’action au lieu de me contenter de lire des livres, suivre des formations ou regarder des documentaires de développement personnel.

De plus, je ne voulais pas créer un énième blog de développement personnel répertoriant des articles de conseils abstraits pour “améliorer sa vie en X points“.

Défis Hanine Goodbye Comfort Zone

Quels sont les 3 défis quotidiens que tu as relevés qui t’ont le plus plu jusque-là ?

Je vois chaque défi comme une pièce du puzzle de mon développement personnel.
J’y vais presque toujours à reculons et plein d’appréhension mais je finis souvent par y prendre plaisir ou au moins à en tirer une leçon. Si je devais citer trois défis qui m’ont le plus marqué, le premier qui me vient à l’esprit est celui d’avoir partagé un repas avec un sans-abri et d’avoir pris le temps d’écouter son histoire. Cette expérience m’a vraiment mis une grosse claque et m’a permis de voir beaucoup de choses autrement.
Le rythme que je me suis imposé de deux livres par mois est probablement l’un des défis les plus enrichissants que j’ai pu faire (et ce n’est pas fini).
Enfin, celui d’être parti en weekend tout seul dans un pays étranger m’a vraiment beaucoup plu. À tel point que j’ai décidé de le refaire régulièrement (une fois par mois dans l’idéal).

 

Que va-t-il se passer quand l’année sera terminée ? Quels sont tes projets pour la suite ?

Je n’en ai pour l’instant aucune idée. Ou pour être honnête, j’ai des milliers d’idées mais pour l’instant je reste concentré au jour le jour sur mes défis. Je fais entièrement confiance à la meilleure version de moi-même que je serai devenu au bout de ces 365 jours pour décider de la suite de l’aventure.

if-youre-going-to-doubt-anything-doubt-your-limits

Quelle est ta vision du développement personnel ? Comment devient-on une meilleure personne selon toi ?

“Même le dernier d’une course est devant tous ceux qui ne courent pas.” J’adore cette citation !

Le développement personnel a souvent l’image d’une discipline ennuyeuse, mystique voire trompeuse. Je ne partage bien évidemment pas cet avis mais cela ne me choque absolument pas. Il n’y a en apparence rien de plus contre-nature que de vouloir influencer son destin.

Le développement personnel implique de se porter responsable à 100% de ses échecs et de passer à l’action en sachant que les résultats ne seront pas immédiats. Tout le monde n’est pas prêt à faire face à une telle dure réalité, on a appris à justifier la réussite par de la chance (ou de la triche) et l’échec par une palette infinie d’excuses.

Enfin, toute quête d’accomplissement doit, selon moi, commencer par une profonde introspection personnelle afin de définir des objectifs de vie compatibles avec ses propres valeurs et convictions. Si vous tapez le mot-clé réussite ou succès sur un moteur de recherche ou un réseau social, les résultats seront dominés par des images de liasses d’argents, de jet privés, de yachts et de voitures de luxe… L’épanouissement personnel est bien évidemment beaucoup plus profond que ces symboles superficiels.

Quelles étaient tes bonnes résolutions pour 2016 ? Où en es-tu ?

J’avais établi une liste de 14 objectifs pour 2016. À l’heure actuelle, j’en ai déjà concrétisés 8.

Parmi ces bonnes résolutions je peux citer le fait de créer un blog original de développement personnel et d’y publier au moins un article par semaine (bon, je suis passé à un article par jour ^^), de faire du sport régulièrement (j’en fais presque 7 jours sur 7), de manger beaucoup plus sain, de lire plus de 12 livres sur l’année (objectif qui sera probablement doublé), d’ouvrir un compte d’épargne et de commencer à économiser… Des choses pour la plupart basiques mais que j’avais bien détaillées et quantifiées en suivant la méthode SMART.

Défi Goodbye Comfort Zone: aller faire du sport en rentrant de vacances

Quels sont tes objectifs sur goalmap ?

D’abord, je tenais à préciser que j’ai découvert l’application goalmap sur l’AppStore par hasard (plus précisément en tapant le mot-clé « développement personnel ») et que j’avais commencé à l’utiliser bien avant que l’on soit rentré en contact via les réseaux sociaux.

objectifs-hanine-sur-goalmap

J’ai trois types d’objectifs sur goalmap :

  • Les quotidiens : notamment les étapes de ma routine matinale, le fait de me fixer 3 objectifs à réaliser dans la journée, boire 1,5 litre d’eau, boire un thé vert, envoyer un message ou appeler 3 personnes différentes.
  • Les hebdomadaires : comme courir au moins une fois par semaine ou limiter les sorties à deux fois par semaine.
  • Les mensuels : lire deux livres par mois, économiser un certain montant par mois, partir en weekend au moins une fois par mois.

Justement, il y a un vrai engouement autour de la routine matinale en France depuis l’arrivée du livre d’Hal Herold. Parle-nous un peu de ta routine matinale

Je fais évoluer ma routine matinale au fur et à mesure pour l’adapter à mes objectifs et à mon style de vie.

En ce moment, je me réveille à 5h45 en semaine. Mon réveil se trouve à l’extérieur de ma chambre, je suis donc obligé de me lever et de descendre les escaliers en bois de la mezzanine, ce qui limite le risque d’être tenté par le bouton Snooze ! À moitié endormi, je commence par enfiler ma tenue et mes chaussures de sport avant de boire un grand verre de citronnade. 6h, direction la salle de sport pour une trentaine de minutes d’exercices de musculation (à jeûn).

À mon retour, je prends un petit déjeuner sain en lisant un article de développement personnel, je prends ensuite une douche bien chaude puis froide les 30 dernières secondes. Puis j’entame un séance de méditation que je termine avec des exercices de visualisation et d’affirmation. Enfin, sur mon trajet quotidien de 30 minutes en transports en commun, je lis un livre de développement personnel.

Quels sont tes conseils pour ne pas perdre la motivation et atteindre ses objectifs ?

Les deux choses qui ont le mieux marché pour moi sont :

- D’abord de me trouver des partenaires d’excellence, des personnes devant lesquelles je m’engage et à qui je dois « rendre des comptes ». Ce peut être un coach, un(e) petit(e) ami(e), des ami(es), des inconnus sur les réseaux sociaux… C’est vraiment un puissant levier psychologique.

- Ensuite de transformer mes objectifs en petites habitudes quotidiennes à adopter une par une. Il est par exemple beaucoup plus facile pour notre cerveau de commencer par s’habituer à faire 10 minutes de sport par jour que de devoir trouver la motivation d’aller à la salle de sport une ou deux fois par semaine pendant une heure. L’idée est d’adapter l’intensité de l’habitude progressivement afin de maximiser ses chances de garder le cap sur du long terme.

————————————–

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec vos amis. Hanine et goalmap vous en serons reconnaissants ;) Retrouvez les défis quotidiens de Hanine pour sortir de sa zone de confort ici. Et pour entrer en contact avec lui sur les réseaux sociaux (il répond à tous les commentaires ;) ), c’est par là: Facebook, Instagram, Twitter

Si, comme Hanine, vous voulez vous fixer des objectifs et tenir vos bonnes résolutions, téléchargez goalmap gratuitement. L’application est un partenaire pour votre développement personnel qui vous aidera à définir, suivre et réaliser tous vos objectifs. Des dizaines de milliers de personnes se sont déjà fixé des objectifs sur goalmap, rejoignez notre belle communauté de personnes motivées :)

app_fr goalmap application play store

My First Marathon

This week, we sat down with Joachim, goalmap’s design co-lead, who just completed his first marathon. He participated in the Munich Marathon, an annual event that attracts 7,000 runners. In total, he completed around 42 kilometers (26 miles) and has set a benchmark for next year’s run.

At goalmap, we don’t only build a platform for people to set, track, and reach their life goals; we also walk the talk and push ourselves to reach our objectives!

So, Joachim, tell us: why this crazy goal? How did it come up?

Well, I am a competitor at heart and I’ve always had in mind to complete a long-distance run. I have been running on a regular basis for the past five years and I thought 2014 was the right year to push things a notch higher and give it a shot. I was really keen to participate in a competition that requires long months of training. You can’t wake up one day and decide you’ll run a marathon in the afternoon and that’s exactly what makes the event so special. It requires commitment and dedication.

I wrote it down on my goals’ list, set a target, and the next day I registered for the Munich Marathon, without really knowing much about it. Sometimes you have to follow your gut feeling!

How did you prepare for it?

The marathon itself is not as hard as people think it is. If you are well prepared, it’s actually a walk-in-the-park… or should I say run! There are several ways to train for it; if you search online, you will find that most coaches and specialized websites suggest a four- to six-month training. I ran 3-4 times a week on average, combining short (c. 5km) and long (up to 27km) distances. I followed a fairly disciplined routine, including nutrition and sleep. I recorded the details my running activity with the Runkeeper’s application, and tracked all the rest with goalmap. It allowed me to analyze my results and see whether or not I was on track. Last but not least, I had a few Bavarian beers at Oktoberfest!

How did it go?

It was fantastic! No cramps, no injuries. I finished it in 4 hours and 45 minutes! I met a few people on the way, and ran with them until the end at a steady pace. What really surprised me was the social dimension of the competition, how people cheer each other up and give you energy. I will never forget the last 300 meters in the Olympiastadion, the same stadium where Marseille won the Champions League in 1993, and where I actually learned how to drive for the first time; it was a great atmosphere!

Joachim looking fairly relaxed!

Congrats! It sounds like you had an awesome time! Any advice for those who want to do the same?

Sure! Here are some general pieces of advice:

  • Set small rules, make a four-month plan with three to four runs a week and stick to it
  • Get two pairs of shoes for your trainings (one from short, one for long distances)
  • Attend yoga classes and do breathing exercises. Breathing well can help a lot
  • Don’t change your habits too much; don’t give up on your social life
  • Plan your nutrition for the race. I got a marathon pack by Overstim – it has all you need, it’s awesome
  • Test all your products before the race
  • Sleep well, eat pasta (having lots of carbs leading up to the race helps with endurance), CTRL+C, CTRL+V…

And here are some tips for race day:

  • For men, put band-aid on your nipples — a long run can chafe your nipples and that really hurts!
  • In the first 20 km, take it easy. We always tend to speed up on D-day (due to high adrenaline)
  • Take a minute to walk every 5 km (refreshment points)
  • Eat every 10 km or so
  • Represent your country; people will cheer you up in your own language if you wear your national football team shirt. Trust me, it makes such a difference!

What about the tools and gear you used?

I won’t comment on running shoes. It’s a personal choice, it all depends on your running style and on your taste. In terms of apps, I used:

  • Runkeeper (to record your runs)
  • goalmap to track and analyze all your activities and goals (check these links to see how goals work – sleeping, eating, drinking)

A screenshot of Joachim’s personal Sport & Health goals on goalmap.com

What’s next?

I am focusing on a musical project until the end of the year. It’s important to bring variety in your life. I also started to train for a potential first triathlon next year.

Good luck with these new endeavors! A last word to inspire others?

If you run, go for it and register for a race! It’s a wonderful experience, and totally worth it! It’s not just a 42.2 km run, it’s a 4-month experience, where you will get to know yourself better, learn how to control your body, recover faster, and discover new horizons.


If, just like Joachim, you want to run your first marathon and need motivation to reach that sports goal, join our goal “Run a marathon” on goalmap !

This post is part of our “They did it!” series. If you also have a goal story you want to share with the community, we would love to hear from you at social@goalmap.com.

A World Tour by Bicycle with My Girlfriend

World tour bike by a couple
Arthur and Caroline cycling in the Andes – Salta, Argentina

Why this goal? How did it come up?
We knew we wanted to travel for a year after our graduation, but we’re willing to do something special. Traveling by bicycle appeared to be an excellent challenge!

When I first told my family about it, they smiled. I would never do that: too many issues to be solved: I’m not a handyman; how could a girl travel by bike for a year; how could we, as a couple, support the challenge; how could we choose the itinerary; avoid accidents, sicknesses, injuries…

But these doubts didn’t affect our resolution to go for it.

How did it go?
We cycled through Europe, India, South-East Asia, Latin America… There were tough times – but we did it! 12 months, 18 countries, 13 000 kms, 4 hours of cycling per day and many unforgettable adventures. We are so proud of it! We know that it will remain, for the rest of our life, one of the most beautiful experiences we’ll ever live.

Do you have some advice to share with the community?
If you are willing to go on a very long journey:

1/ Collect information. It is essential to start somewhere. We started reading blogs, forums to get advice on bicycle-touring: which equipment? Is it possible for a girl? Which countries are safer? Hundreds of hours reading blogs in order to start getting an idea of what it could look like.
2/ Think positive. Collecting information on the Internet can be quite scary: on forums or blogs, lots of travelers write about their bad moments, their accidents… While it is important to be aware of issues you could face during your trip, you shouldn’t focus on these. Think positive!
3/ Make it social. Once you tell your family/friends that you’ll go, you cannot abandon your project. Moreover, talking to others will make you think about your project, clarify and improve it thanks to their suggestions.
4/ Create a Facebook page and a blog: same as point 3, once we created a Facebook page, we could not back out, we had to do it. Hundreds of people had “liked” our project on FB, it was too late. It was a new source of motivation for us: our project had become public, we had to do it for others, and not only for ourselves.

Global tour bike with my girlfriend
Joy of accomplishment and warm welcome back to the two heroes in Lyon, France

What about the tools and gear required?
For such an adventure, having reliable equipment is crucial. As many cycle tourers, we bought Ortlieb panniers and a Brooks saddle, both proved to be very solid. We were also happy with our bikes (Decathlon Riverside 7) as we didn’t face major issues. Concerning multimedia equipment, I would recommend taking a very light computer or a tablet, and a small camera. Travel light; you will feel the difference when climbing the Andes ;)

What’s next?
My next goal is to create a blog on tour cycling. Indeed, we noticed during our journey that it was hard to gather information as there is no website that centralizes everything. We hope to develop this as soon as we can. And of course we will go touring whenever we can: Iran, Mongolia, and Colombia are on our wish list.

A word to inspire others?
“The world is a book and those who do not travel only read one page.” Saint Augustine

This post is part of our “They did it!” series. If you also have a goal story you want to share with the community, we would love to hear from you at social@goalmap.com.