Journée sécurité, safety day, journée de sensibilisation, journée de prévention… peu importe le nom que vous lui donnez, cette journée est faite pour améliorer la santé et la sécurité au travail.

La journée sécurité est en fait l’occasion idéale pour sensibiliser vos salariés sur les enjeux liés à la santé et la sécurité au travail dans un cadre plus ludique que les informations traditionnelles.

Mais par où commencer ? Quels ateliers mettre en place pour cette journée ? Quand réaliser un safety day ? Autant de questions auxquelles nous répondons dans la suite de l’article mais aussi dans notre tout nouveau guide pratique détaillé : « Les 12 étapes clés pour réussir votre Safety Day ».

Tout d’abord, quels sont les bienfaits d’une journée sécurité ?

Une journée sécurité permet de :

  • Rendre ses salariés acteurs de la démarche de prévention et de sensibilisation dans son entreprise et d’améliorer ainsi les conditions de travail ;
  • Sensibiliser ses salariés aux risques inhérents à leur activité ;
  • Rassembler et mobiliser son personnel autour d’objectifs communs et de renforcer la cohésion d’équipe ;
  • Démarrer la mise en place ou de développer une culture sécurité dans son entreprise ;
  • Diminuer les accidents du travail et donc de réduire l’absentéisme à terme grâce à une meilleure connaissance des risques et dangers du métier.

Et maintenant, les étapes clés pour réussir votre Safety Day !

Etape 1 : Identifiez les problématiques de votre entreprise

Posez-vous les bonnes questions et clarifiez vos objectifs avant d’organiser un tel événement :

  • Quelles sont les problématiques de votre entreprise ou de votre secteur en termes de santé et sécurité ?
  • Souhaitez-vous lutter contre l’absentéisme ?
  • S’agit-il de répondre à des obligations légales ?
  • Voulez-vous travailler sur l’engagement et la motivation de vos salariés ?

Vous pouvez également creuser les chiffres d’accidentologie dans votre entreprise : nombre d’arrêts maladies, durée moyenne des arrêts, taux de fréquence des arrêts, etc.

Etape 2 : Recueillez les attentes de vos salariés pour cette journée sécurité

Recueillir l’avis de vos salariés et creuser les problématiques de votre entreprise vont vous permettre de viser juste et de proposer des activités en lien avec les besoins et attentes de vos salariés et de votre entreprise.

Vous pouvez donc diffuser une enquête auprès de vos équipe afin de connaître les activités et thèmes favoris de vos salariés. Vous pouvez également créer un groupe de travail constitué de certains salariés pour identifier au mieux les attentes de chacun.

Etape 3 : Obtenez le budget suffisant

Qui dit journée sécurité, dit ateliers à mettre en place, qui dit ateliers, dit intervenants et qui dit intervenants, dit argent. Sauf que le budget doit être suffisant pour pouvoir mettre en oeuvre toutes ces activités et faire intervenir des experts de qualité.

Mais quand on sait que le coût moyen d’un TMS est de 25 512€ (Source : Caisse Nationale de l’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés), une journée sécurité ne peut être qu’un investissement rentable !

De même, pensez aux accidents graves qui peuvent ternir l’image de votre entreprise !

Etape 4 : Choisissez la bonne date pour votre journée sécuritée

Certains sites se voient imposer la date de leur journée sécurité. Si vous n’êtes pas dans ce cas-là, alors vous avez l’embarras du choix !

Si tous les moments sont bons pour faire de la prévention, il existe cependant quelques bonnes pratiques :

  • Privilégiez une période calme dans votre activité pour garantir une plus grande participation de vos salariés ;
  • Vous vous lancez dans une nouvelle politique de prévention santé sécurité ? Alors un safety day est une très bonne idée ! ;
  • Certains événements officiels liés à la santé au travail peuvent être un bon prétexte pour organiser une journée sécurité (voici quelques exemples d’événements dans notre article des actions de santé de l’année).
journée sécurité à planifier minutieusement

Etape 5 : Planifiez minutieusement votre journée sécurité à l’avance

Une telle journée ne peut s’improviser ! En faire un succès n’est pas une tâche à prendre à la légère. Il vaut mieux s’y prendre minimum 4 mois à l’avance pour être certain de travailler avec des intervenants professionnels et expérimentés. Avant toute chose, posez-vous quelques questions d’organisation :

  • Quelles sont les contraintes d’emploi du temps ? Pendant combien de temps maximum les salariés peuvent libérer leur poste de travail ? La participation à la journée sécurité sera-t-elle obligatoire ?
  • Quelles sont les contraintes logistiques ? Y’a-t-il des salles disponibles pour les ateliers ? Les salariés sont-ils dispersés ou tous sur le même site ?

Etape 6 : Choisissez des ateliers ludiques et variez les formats

La prévention des risques n’a pas bonne presse auprès de vos équipes. Prouvez-leur qu’ils ont tort et que la prévention des risques peut être ludique et intéressante.

Vos salariés veulent des activités courtes et modernes, qui mettent l’accent sur des savoir-faire pratiques et concrets.

La journée sécurité doit alors être dynamique avec un enchaînement agréable des activités proposées. Il faut donc allier pédagogie et amusement !

En panne d’idées d’ateliers pour cette journée ? Pas de panique ! Je vous ai concocté un article du Top 10 des idées d’activités pour votre Safety Day !


Cet article est un extrait résumé de notre nouveau guide pratique : « Les 12 étapes clés pour réussir votre Safety Day. »

Pour découvrir toutes les étapes en détail, avoir encore plus d’idées d’ateliers ludiques à mettre en place pour cette journée ou encore recevoir des conseils pratico-pratiques, nous vous invitons à télécharger le guide ci-dessous !

Conclusion

Une journée sécurité, c’est faire passer des messages sérieux dans une approche décontractée. C’est ce qui permettra à vos collaborateurs d’être plus impliqués et de mieux mémoriser les bonnes pratiques.

Mais attention, la sécurité au travail, ce n’est pas l’affaire d’une journée dans l’année. Elle doit être privilégiée au quotidien ! La journée sécurité est donc une excellente occasion pour lancer une démarche sécurité dans votre entreprise et démarrer une campagne de sensibilisation menée tous les jours de l’année.

Vous l’aurez compris, le Safety Day doit bien se préparer en amont et doit aussi continuer de résonner en aval dans la mémoire de vos collaborateurs.

J’espère que ces quelques étapes auront pu vous montrer le chemin pour organiser votre journée sécurité et surtout que notre guide pratique pourra vous aider au mieux dans cette démarche.


Offre santé entreprise

Chez Goalmap, nous sommes en mesure de vous accompagner pour l’organisation de votre Safety Day grâce à un catalogue varié d’interventions et à notre réseau de plus de 300 intervenants experts des sujets de santé, sécurité et bien-être.

Related Posts

  1. Causerie sécurité conseils
  2. TMS entreprise : définition et démarche de prévention
  3. Safety day, journée sécurité