“Les défis des filles zen” – un défi par semaine pour reprendre sa vie en main

Salut Mylène ! Peux-tu nous présenter “Les Défis des filles zen” ?

“Les défis des filles zen”, c’est d’abord un blog qui regroupe aujourd’hui plus de 200 articles de développement personnel écrits avec amour :-), à destination principalement des femmes actives un peu débordées et qui découvrent toutes ses thématiques. Et puis c’est à présent également un programme de développement personnel très complet autour du concept “un défi par semaine pour créer la vie de ses rêves”. Dans ce programme, j’aborde pendant 10 mois les axes essentiels du développement personnel, sous un angle ludique avec des défis à relever et des exercices concrets. Chaque semaine, les participantes reçoivent ainsi un cahier d’exercices à remplir. De l’action et du jeu, voilà l’angle que j’ai choisi pour accompagner au mieux mes lectrices !

Pourquoi as-tu créé ce blog ? Quel est ton parcours ?

En 2015, j’ai eu un gros souci de santé lié à ma deuxième grossesse et pendant plusieurs mois j’ai dû rester alitée. Cette période a été l’occasion d’une énorme remise en question et je me suis aperçue que malgré tout ce que j’avais lu d’ouvrages de développement personnel depuis des années, je n’étais pas plus heureuse qu’avant. Le souci était que je n’avais rien changé concrètement en profondeur. J’ai donc eu l’idée de me lancer des défis pour avancer pas à pas vers une vie plus épanouie et plus heureuse. Et devant l’efficacité de cette méthode, j’ai décidé de créer un blog pour partager ce challenge… Le succès a été fulgurant puisque je suis passée de une (moi!) à 13 000 participantes en un peu moins de 2 ans :-)

Aujourd’hui, en juillet 2017, je m’apprête à quitter mon travail classique comme salariée dans les finances pour ma passion, le blog Les défis des filles zen!

Quels sont les 3 défis qui ont le plus marché sur ton blog ?

Les trois défis qui ont remporté le plus de succès sur mon blog, sont tout d’abord le défi “Fais le bilan de ta vie”. Dans ce défi, je propose aux abonnées de répondre à pas loin de 40 questions pour faire le point sur tous les domaines de leur vie. Car souvent les personnes sentent que quelque chose ne va pas mais sans arriver à l’identifier clairement : commencer par cette étape est indispensable pour aller plus loin.

Le deuxième défi qui a eu beaucoup de succès, dans un autre domaine, est le défi minimaliste. Notre objectif était de faire le tri dans nos affaires, sur une semaine, en nous concentrant sur trois catégories d’objets. En réalité, le succès a été tel que nous sommes très nombreuses à avoir désencombré à cette occasion l’intégralité de notre maison!

Le troisième défi qui aide le plus les participantes est incontestablement le défi Booste ta confiance en toi. Je propose aux abonnées de réaliser sur la semaine plusieurs exercices simples mais très efficaces pour renverser la tendance que nous avons à être plus autocritiques que bienveillantes avec nous-mêmes. Son succès a été unanime, voilà pourquoi je reviens largement sur cette thématique de la confiance en soi dans le programme Les défis des filles zen.

Quel est le défi qui a été le plus difficile à relever pour toi ? Et celui que tu as préféré ?

Parmi les défis difficiles que j’ai relevés, je crois que le défi “Miracle morning” doit être bien placé ! Il consistait à se lever beaucoup plus tôt qu’à l’accoutumée pour faire des choses intéressantes et motivantes dès notre réveil et avant d’attaquer les activités courantes de la journée. Malheureusement pour moi, il est arrivé à une période de ma vie où j’allaitais encore mon deuxième bébé… jour et nuit ! Malgré tous mes efforts, il m’a été absolument impossible de me lever plus tôt sur cette période là, au risque de perdre mon dynamisme le reste de la journée… Mais même sans cela, je crois définitivement que me lever trop tôt le matin n’est pas fait pour moi !

Je crois que le défi que j’ai préféré relever, et qui va vous paraître très très simple, était le défi “Sourire“. Tout simplement, sourire un maximum toute la journée, seule ou entourée, avec raison ou sans raison… Je me souviens encore de cette semaine-là, où j’ai reçu énormément de compliments et où j’ai eu une impression, celle de vivre une vie merveilleuse et d’enfin m’en rendre compte.

Quel est le défi le plus insolite que tu as réussi ?

Le défi le plus étrange qui me reste en mémoire est à mon avis un exercice de tantrisme que j’ai pratiqué avec mon compagnon lors de la semaine consacrée à l’amour :-)
Sans en dévoiler d’avantage, cela m’a donné envie d’aller beaucoup plus loin dans la découverte de cette discipline !!

Quels sont les défis que tu as introduits de manière durable dans ta vie ? Y a-t-il des défis qui sont devenus des habitudes ? 

Oui, l’objectif final est bien entendu d’intégrer dans son quotidien les habitudes que l’on a préférées… pour ma part, il y a beaucoup de choses que j’ai conservées et qui font que ma vie aujourd’hui est 1 000 fois plus agréable que ma vie il y a deux ans. Par exemple, j’ai découvert la parentalité positive et ne m’énerve presque plus face à mes enfants, j’ai adopté quelques bonnes habitudes zéro déchet et minimalistes, je médite toujours régulièrement, je ne mange plus de viande, je fais régulièrement le bilan de ma vie, je pratique la pensée positive dès que je me sens plus fatiguée, je connais mes rythmes de sommeil et dors plus efficacement, je prends davantage soin de mon couple… En fait, je crois que je devrais me poser la question à l’envers : qu’est-ce que parmi tous les défis que j’ai relevés pendant deux ans, je n’ai pas finalement adopté ? Et là, j’ai beaucoup plus de mal à répondre !

Pourquoi se fixer des défis ? C’est la meilleure manière pour toi d’avancer / de changer ?

En fait, je me fixe des défis parce que ça fait partie de mes talents. J’ai découvert cela il y a quelques mois, j’aime beaucoup me projeter dans le futur et m’organiser pour atteindre des objectifs et une vie plus agréable. Je suis fan des objectifs et des plans d’actions ! Et quoi de plus motivant que de se fixer des objectifs et de réaliser ses projets tout en ayant l’impression de s’amuser ? Pour moi, c’est une manière de me souvenir que rien n’est aussi sérieux que nous voulons bien le penser :-)

Les défis des filles zen - interview goalmap


Tu parles beaucoup sur ton blog de « reprendre sa vie en mains ». Quelles sont tes astuces / conseils pour avoir une vie plus zen, plus épanouie ?

Reprendre sa vie en main je trouve que c’est effectivement très important, je crois que sinon on peut très bien passer sa vie à être un peu à côté du sujet et à ne pas faire réellement ce qui nous correspond:-( Je crois que reprendre sa vie en main et vivre une vie plus épanouie nécessite de prendre conscience et d’agir dans de nombreuses thématiques : la connaissance de soi, les relations avec les autres, l’organisation personnelle, la méditation, la fixation d’objectifs… Je pense qu’il ne faut pas tout miser sur une approche au détriment des autres, mais qu’une vie zen et heureuse c’est avant tout une vie équilibrée.
Et si je devais retenir comme ça une astuce simple pour avoir une vie plus zen et plus épanouie, ce serait simplement de s’exercer à sourire un maximum. Le simple fait de sourire physiquement déclenche des réactions hormonales et nous rend plus heureuse. Ça ne coûte absolument rien et ça a des effets très positifs : je vous invite à essayer tout de suite maintenant et à constater par vous-même la différence !

Parlons motivation. Quels conseils donnes-tu à tes abonnées quand elles perdent leur motivation et ne réussissent par leurs défis ?

Lorsque les participantes au programme perdent de la motivation et ne réussissent pas par exemple un défi du programme, je commence d’abord par les féliciter. Et je les invite à en faire autant. Souvent, nous sommes plus bienveillantes avec nos amies qu’avec nous-mêmes, nous nous jugeons, nous nous critiquons, et cela sape notre confiance en nous à la longue. Parlons-nous comme nous parlerions à notre meilleure amie qui n’a pas réussi à relever un défi…
Je les invite donc à se soutenir inconditionnellement, à se féliciter, et puis selon le contexte et selon la personne à qui j’ai à faire, soit à faire une pause si la pression est trop forte pour souffler et se reconnecter à l’objectif qu’on poursuit. Soit à réaliser dès maintenant le premier petit pas, c’est-à-dire la plus petite action que l’on peut faire pour avancer vers notre objectif, pour remettre le cerveau en mode marche, sans efforts :-)

Tu as récemment écrit un article sur l’importance des objectifs dans lequel tu parlais de goalmap. Quels sont tes objectifs justement sur goalmap ? 

Sur goalmap, j’ai noté trois de mes objectifs que j’ai un peu de mal à suivre en ce moment : méditer tous les jours, dormir suffisamment, et passer plus de temps en famille. J’apprécie beaucoup de recevoir chaque jour des notifications avec des conseils pour atteindre mes objectifs, et grâce à cela, dans l’ensemble je suis assez fière de moi !

Quelles étaient tes bonnes résolutions pour 2017 ? Où en es-tu ?

Cette année, mes bonnes résolutions étaient de 3 ordres:

1) méditer et étudier le bouddhisme 30 minutes par jour;
2) être indépendante financièrement grâce a mon blog;
3) être patiente et pratiquer l’éducation positive avec mes enfants.

Résultat à la moitié de l’année : je suis à fond sur les deuxième et troisième bonnes résolutions, et je vais à présent me rattraper pour réaliser le premier objectif :-)

Retrouvez les défis de Mylène sur Facebook ici, et sa chaîne Youtube là

(Visited 75 time, 1 visit today)

More from the goalmap blog

Comments

  1. says

    Bon je ne suis pas une fille mais ce conseil reste excellent !
    C’est vrai que se donner des défis permet d’accomplir beaucoup de choses qu’on pensait impossibles avant.
    Une autre stuce pour garder sa motivation est de faire part de son défi à son cercle social. Cet engagement facilite l’accomplissement des défis par “pression sociale” (ça marche pour moi en tous cas ;) )

    • goalmap says

      Salut Lucien, oui ce sont des conseils universels qui marchent pour tout le monde en fait ;)

      Tu as raison pour la pression sociale, c’est très important ! On en a parlé dans un article qui s’appelle Pour atteindre ses objectifs, rien de tel que de s’encourager les uns les autres. Dans un article de 2013, Forbes citait une étude qui montrait que les personnes qui ne partageaient pas leurs objectifs les atteignaient moins de 50% du temps, tandis que les autres au contraire atteignaient leurs objectifs près de 75% du temps.

      Je t’invite à tester notre appli de développement personnel, goalmap, dispo sur iOS et Android. N’hésite pas à nous dire ce que tu en penses !

      Bonne soirée,
      Arthur

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*