La méditation est, comme la sophrologie, l’une des nombreuses méthodes de relaxation qui a depuis quelques années le vent en poupe en entreprise, où elle fait de plus en plus sa place dans l’esprit des dirigeants comme dans le quotidien des salariés. Que ce soit pour tenir sur une période d’activité intense, gérer des situations conflictuelles, ou tout simplement développer des habitudes de bien-être au travail, tous les arguments sont en faveur de cette pratique source de sérénité et de créativité.

Mais en quoi consiste réellement la méditation ? Comment l’instaurer en entreprise ? Quels bienfaits en attendre ? Nos réponses avec Laurent Sindrès, professeur de Hatha Yoga et intervenant en méditation en entreprise.

Méditation en entreprise : petite présentation

C’est quoi la méditation ? D’où vient-elle ?

La méditation c’est le fait de se retirer en soi-même. Le méditant rejoint un état de conscience détaché des sollicitations extérieures. Il crée ainsi un espace en lui à la fois paisible, indestructible et en même temps ouvert sur une réalité plus universelle. C’est un état que je qualifie de supra-conscience.

C’est la rencontre avec ce soi profond qui fait la richesse de l’expérience méditative. Si l’on accepte cette définition, la méditation n’a pas d’origine particulière.

Aujourd’hui quand on parle méditation, on pense très vite aux traditions orientales et en premier lieu aux différentes voies du bouddhisme (zen, tibétaines, etc.).  Plus rarement on pense à la très antique tradition indienne du yoga tant actuellement celui-ci est perçu par le prisme réducteur des postures physiques.

Pourtant, toutes les traditions philosophiques et spirituelles connaissent la méditation comme une voie d’accès à la connaissance. Le « connais toi toi-même » de Socrate, inscrit sur le temple d’Apollon à Delphes, est une invitation à l’introspection et à la méditation. La recherche du maître intérieur à laquelle appelle Saint Augustin invite également à la méditation.

Marcheur qui gravit une montagne enneigée

Toutes ces manifestations de la recherche des êtres humains à reconnaître en eux une part de transcendance témoignent de l’universalité de la méditation.

Quels sont les différents types de méditation ?

Ma propre recherche m’a convaincu qu’il n’y a pas différents types de méditation. Par contre,  il existe différentes méthodes ou différentes pratiques qui conduisent à l’état méditatif.

Ces pratiques vont s’inscrire dans quatre grandes constantes qui marquent comme des étapes sur le chemin qui mène à la méditation :

  • la relaxation,
  • le détachement des sens,
  • la concentration,
  • l’arrêt des pensées automatiques et incontrôlées.

En fonction de vos affinités et de vos croyances, vous pouvez vous diriger vers des méthodes directement issues de grandes traditions spirituelles, des méthodes qui prennent en compte l’aspiration à une forme de développement personnel ou encore des méthodes utilisant des technologies modernes (exemple : l’utilisation de certains sons ou de certaines fréquences).

Méditation en entreprise : à quoi ça sert ?

La méditation entraîne un mode de fonctionnement de l’esprit plus apaisé, moins soumis aux multiples sollicitations externes. La méditation favorise la relaxation et par là-même la concentration, le discernement ou encore une connaissance plus intuitive. Elle aide à retrouver un haut niveau d’énergie.
Bien sûr, ces effets, qui peuvent être ressentis dès une première séance, demandent une pratique régulière pour s’installer.

Quels profils en entreprise en sont les plus friands ?

Les séances de méditation en entreprise sont d’abord vécues par celles et ceux qui en bénéficient comme un moment de profonde relaxation. Aussi, les personnes qui sont le plus en demande de ces séances sont celles qui ressentent avec plus d’acuité le stress, la fatigue et les pressions extérieures.

Le stress coûte entre 0.8 et 1.6 milliards d’euros par an, en France, selon l’INRS.

Il n’y a donc pas de profil-type mais le plus souvent un moment, une situation dans la vie du collaborateur ou du manager où le besoin d’un temps pour soi est devenu nécessaire.

Comment percevez-vous l’engouement pour la méditation dans le milieu professionnel ?

Il y a dans cet engouement une promesse intéressante. Celle d’une entreprise fonctionnant de manière plus fluide et plus harmonieuse grâce à une certaine élévation du niveau de conscience des personnes qui la composent. Je pense d’ailleurs que l’on gagnerait beaucoup à valoriser davantage la conscience par rapport au savoir.

Cependant, cette promesse peut cacher un écueil ou, à tout le moins, une dérive : celle de la culpabilisation des individus, sur qui retomberait la charge de tous les dysfonctionnements d’une organisation car ils ne seraient pas assez « zen ».

Méditation en entreprise

Méditation en entreprise : question(s) logistique

Comment se déroule une séance de méditation en entreprise ?

Une séance de méditation en entreprise ne peut fonctionner que sur une base éthique très claire et notamment sur deux prérequis qui me paraissent importants. D’une part, la participation à une séance de méditation se fait sur la base d’un volontariat libre. D’autre part, la séance de méditation est un espace d’intimité qui doit être protégé de toute demande de restitution. La personne partage ce qu’elle veut bien partager à propos du moment qu’elle a vécu et bien sûr l’intervenant est tenu à un devoir de discrétion absolu.

Matériellement, la salle dans laquelle se déroule la méditation doit être protégée des allées et venues. Idéalement, cette salle doit bénéficier d’une lumière naturelle. Elle doit être pourvue de chaises. Elle doit également disposer d’un espace pour laisser aux personnes le choix d’une position assise au sol en fonction de la capacité de chacun à tenir telle ou telle posture confortablement. Les fauteuils sont à proscrire car ils induisent un affaissement de la colonne vertébrale.

Il faut compter de 45 minutes à 1 heure pour une séance de méditation.

Après une introduction à la méditation, la première partie est dévolue à la relaxation et à la recherche d’une posture assise ferme et confortable. Ensuite, les participants pratiquent des exercices précis d’attention à la respiration et de concentration qui vont les conduire peu à peu vers une méditation guidée puis une méditation en silence.

Quel est le meilleur moment pour une séance de méditation au travail ?

Incontestablement, le matin tôt avant de commencer sa journée de travail.

Méditation en entreprise : les bienfaits

Quels sont les bienfaits de la méditation en entreprise ?

Les bienfaits sont multiples et j’en ai déjà évoqué quelques-uns au début de cet entretien.

Le changement le plus sensible que je constate chez le méditant est la prise de conscience que son être est suffisamment solide pour ne pas être affecté par des évènements qui auparavant l’auraient déstabilisé. Ce faisant, la pratique de la méditation permet de comprendre qu’il y a une différence de taille entre agir et réagir. Cela entraîne des modes de fonctionnement et de communication plus apaisés.

Et en particulier pour les managers ?

Le manager est particulièrement concerné par ce travail de recentrage. Nous sommes des êtres de chair et d’os, mais nous sommes aussi des êtres énergétiques. La qualité de notre énergie agit subtilement mais néanmoins très concrètement.

22% des managers sont hyper-sollicités contre 10% des salariés, révèle une étude réalisée par l’Ifop et la SFL.

Un manager, en constante projection dans son environnement et en constante interaction avec ses équipes, ses clients, sa direction, connaît particulièrement ce sentiment de déperdition d’énergie et d’épuisement qui peut affecter ses relations professionnelles, mais aussi malheureusement personnelles. Quelque fois soumis à des logiques contradictoires, il doit savoir trouver en lui un espace de protection et de justesse.

Les techniques de relaxation que l’on utilise en méditation agissent à différents niveaux : physique, mental, émotionnel et énergétique. Elles opèrent comme un « reset » qui remet le corps et l’esprit en condition de penser et d’agir efficacement, c’est à dire dans la conscience de ce qui est juste pour soi et pour les autres.

Personne souriante en position de yoga / méditation, les mains jointes

NDLR : c’est également ce que Dominique Steiler, président de la chaire « Paix économique, mindfulness, et bien-être au travail » de Grenoble Ecole de Management, recommande dans l’article « Pourquoi les managers devraient méditer » où il souligne les bienfaits de la méditation dans la gestion des relations ou encore dans la prise de décision.

Quels sont les risques psychosociaux liés au travail qui pourraient être évités grâce à la méditation ?

La méditation favorisant l’écoute de l’état intérieur, elle aide les personnes à sortir de la croyance que pour être estimées elles doivent dire oui à tout, fut-ce au prix de leur fatigue, de leur stress et in fine de leur santé. Elle permet également de sortir d’une identification disproportionnée de la personne à sa fonction en plaçant le méditant par rapport à lui-même dans une position d’observateur.

Typiquement, le phénomène de burn-out pourraient être atténué grâce à la méditation.

Une séance de méditation n’est pas une séance de psychothérapie. C’est par un déplacement de la conscience et non pas par des mots que ces choses se comprennent, mais le travail n’en est pas moins profond et efficace.

Comment met-on en place une routine de méditation dans son quotidien ?

Pour ancrer une pratique régulière, il est bon de se fixer un objectif. Ce peut être très factuel, par exemple « Je veux pouvoir méditer pendant une demi-heure ». Mais il peut s’agir d’un but plus existentiel « Je veux trouver un équilibre intérieur ». Cet objectif peut changer en cours de route mais il est important de l’exprimer clairement.

Ensuite, il faut définir un ou des moments dans la journée. Le moment le plus propice à la méditation est le matin tôt après le lever, dans la quiétude de l’aube, avant de faire quoi que ce soit d’autre. Ne consultez pas votre mobile avant votre séance de méditation !

Définissez un rythme : tous les jours ou 2 ou 3 fois par semaine, par exemple.

Définissez une durée. Si vous êtes novice, commencez par 15 minutes puis progressivement allongez votre temps de méditation à 30 puis 45 minutes, voire 1 heure.

Si vous en avez la possibilité, réservez un endroit spécifiquement dévolu à vos sessions de méditation. Cet endroit se chargera d’une énergie particulière qui vous aidera à rejoindre plus rapidement un état méditatif.

Enfin, faites-vous accompagner ou bien assistez à des séances collectives de méditation pour mettre en place et mémoriser les techniques qui vous permettront d’entrer en méditation.

Des conseils pour pratiquer par soi-même la méditation au travail :

  • La respiration et surtout la conscience de l’importance de la respiration est le meilleur moyen de se relaxer au travail.
  • Prenez 5 minutes, c’est suffisant.
  • Asseyez-vous confortablement sur l’assise de votre chaise de manière à ce que vos plantes de pieds soient bien ancrées au sol.
  • Décollez votre dos du dossier de la chaise. Redressez la colonne vertébrale. Alignez la tête, la nuque et la colonne vertébrale.
  • Croisez les pieds, le pied droit devant le pied gauche.
  • Décontractez les épaules en faisant trois petits cercles vers l’avant puis trois vers l’arrière.
  • Placez le dos de vos mains sur vos genoux ou sur vos cuisses, les paumes de main tournées vers le ciel. Les bras sont détendus.
  • Fermez les yeux.
  • Respirez  profondément. Inspiration et expiration se font par le nez. La bouche est fermée, la mâchoire décontractée.
  • Inspirez en détendant légèrement le ventre.
  • Expirez en rapprochant le nombril de la colonne vertébrale. Prolongez l’expiration jusqu’à vider vos poumons.
  • Prenez 12 respirations profondes comme ceci, puis laissez votre respiration s’adoucir peu à peu.
  • Ouvrez doucement les paupières… Vous voilà régénéré(e) !

Un petit truc… Accordez vous 5 minutes de respiration profonde après chaque heure de travail ou avant de passer à une autre tâche.

NDLR : vous pouvez également coupler ces instants de méditation en entreprise avec d’autres initiatives, comme le massage Amma qui connait un succès grandissant dans le milieu professionnel.

Un dernier mot pour la fin ?

Nous avons tous une aspiration légitime à l’harmonie et au bonheur, la méditation montre la voie.

Homme au sommet d'une montagne, les bras écartés

Retrouvez l’essentiel de l’article en vidéo :


Laurent SindrèsLaurent Sindrès est professeur de Hatha Yoga. Diplômé du Sivananda Yoga Vedanta Centre d’Uttarkashi dans les Himalayas, il a appris et pratiqué au cœur des ashrams en Inde, en contact avec une tradition vivante combinant postures, travail du souffle et étude des textes sacrés.
Avant de devenir professeur de yoga, il a été danseur et pratiqué assidûment pendant 20 ans le tango et la danse contemporaine. Sa passion pour le corps et ses possibilités l’a également amené à devenir marathonien et ultra-marathonien. Fort de ces expériences et de sa connaissance de la biomécanique du corps, il aide ses élèves à prendre confiance dans leurs capacités en établissant les bases d’une pratique adaptée et régulière. Il intervient également en entreprise pour proposer des séances de méditation et tient un blog autour de ces thématiques nommé Les Yogis Héroiques.


Chez Goalmap, nous aidons les entreprises à prendre soin de la santé de leurs employés : questionnaires santé en ligne, catalogue d’activités bien-être et appli mobile de coaching. Parmi les activités présentes sur notre catalogue, nous proposons des cours de méditation en entreprise.

On en parle ? Contactez-nous