2,55 millions soit 34% des salariés sont en burn-out sévère (Source : Baromètre Empreinte Humaine et Opinionway, octobre 2021). 

Le burn-out touche donc de nombreux salariés. Il peut avoir des conséquences graves sur leur santé mais également sur le fonctionnement de l’entreprise. 

Qu’est-ce que le burn-out ? Quels sont les symptômes et les causes du burn-out ? Comment reconnaître les signes du burn-out ? Comment prévenir le burn-out ? 

Découvrez nos conseils et bonnes pratiques dans la suite de notre article.

Qu’est-ce que le burn-out ? 

burn-out

Le burn-out (ou épuisement professionnel) est un ensemble de réactions dues à des situations de stress chronique au travail. Ces réactions se caractérisent par un épuisement physique, émotionnel et mental prolongé dans des situations de travail exigeantes et d’un sentiment de perte d’accomplissement (Source : Ministère du Travail).

Il existe 3 dimensions du burn-out : 

  • Un épuisement émotionnel : sentiment d’être vidé de ses ressources émotionnelles ;
  • Un cynisme, une dépersonnalisation : vision négative, détachée du travail, des collègues et des clients, distanciation, désengagement, etc. ;
  • Un sentiment de non-accomplissement : sentiment d’être inefficace, de ne pas répondre aux attentes, dépréciation de ses résultats, dévalorisation personnelle.

Managers : comment reconnaître un burn-out ? Quels sont les signes d’un burn-out ? 

Les signes du burn-out 

Le burn-out se manifeste de plusieurs façons : 

  • Émotionnelles : peurs, tensions nerveuses, humeur triste, manque d’entrain, hypersensibilité ;
  • Physiques : troubles du sommeil et musculosquelettiques, prise ou perte de poids, maux de tête, vertiges ;
  • Cognitives : diminution de la concentration, difficulté à prendre des décisions, erreurs, oublis, etc. ;
  • Comportementales, interpersonnelles : repli sur soi, isolement, agressivité, manque d’empathie, hostilité, absentéisme, etc. ;
  • Motivationnelles, liées à l’attitude : désengagement, baisse de motivation, remise en cause professionnelle, dévalorisation.
processus du burn-out

Les causes du burn-out  

Plusieurs facteurs peuvent causer un burn-out et de nombreux symptômes peuvent nous alerter sur son apparition : 

CAUSESSYMPTÔMES
– Engagement professionnel intense et manque
de reconnaissance
– Relations dégradées au travail
– Pression permanente de productivité/résultats
– Contact permanent avec un public/des clients
mécontent(s), désagréable(s) ou en détresse
– Insécurité de l’emploi
– Épuisement émotionnel, physique, mental
– Stress chronique, nervosité, anxiété
– Perte d’estime de soi
– Comportement dépressif / dépression
– Trouble du sommeil



Comment prévenir le burn-out dans son équipe ?

burn-out

Détecter en amont les signaux de burn-out permettrait d’éviter des conséquences désastreuses pour l’entreprise, économiquement et humainement. 

Maintenir l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle

Tout d’abord, il est important de favoriser l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle en encourageant la gestion du temps et le respect des limites personnelles. 

  • Adaptez au mieux les horaires de travail de vos salariés afin qu’ils aient suffisamment de temps pour se reposer et récupérer ; 
  • Donnez de la visibilité sur le planning, ne le changez pas à la dernière minute, créez-le en concertation avec l’équipe ;
  • Ne sollicitez pas vos salariés en dehors de leurs horaires de travail, encouragez plutôt la déconnexion numérique ;
  • Veillez à ce que le temps de travail soit respecté, à ce que les longues journées ne deviennent pas la norme. 

La communication bienveillante

La communication ouverte et bienveillante permet à vos salariés d’être plus à l’aise pour exprimer leurs préoccupations, leurs frustrations et leurs difficultés. Pour cela, vous pouvez organiser des réunions individuelles pour discuter du bien-être et des besoins de chaque membre de l’équipe.

Répartir équitablement les tâches 

La répartition équitable des tâches permet d’éviter que certains collaborateurs ne soient constamment surchargés. Encouragez la collaboration et la coopération entre les membres de l’équipe en : 

  • Définissant des objectifs précis avec chaque membre de l’équipe ;
  • Clarifiant les priorités de chacun ;
  • Faisant des points réguliers sur l’avancement du travail ;
  • Vérifiant la charge de travail ;
  • Élaborant collectivement des ajustements en cas de débordement.

Sensibiliser ses salariés et surveiller les signes de burn-out 

En tant qu’employeurs et managers, il est nécessaire de sensibiliser ses employés sur l’importance de prendre soin d’eux-mêmes sur le plan physique, émotionnel et mental. Encouragez-les à pratiquer des activités de relaxation, à faire de l’exercice et à prendre des pauses nécessaires.

Enfin, surveiller les signes de burn-out permet de le prévenir. Si vous remarquez par exemple des changements de comportement ou une diminution de la productivité, il faut agir rapidement.

Il existe plusieurs formations qui donneront des clés à vos salariés et managers afin de prévenir au mieux le burn-out : 

La conduite à tenir face à des signaux de burn out : Bien comprendre le contexte (ne pas ignorer la situation, ne pas juger hâtivement); faire preuve de bienveillance (laisser la personne exprimer son ressenti); orienter si nécessaire (vers un manager /personnel encadrant, RH; service de santé au travail (SST), etc.) 

épuisement professionnel

Et lorsque c’est trop tard… Comment accompagner un salarié en burn-out ? 

Lorsqu’un salarié est déjà en burn-out, il est essentiel de lui offrir du soutien et de l’accompagner dans son processus de rétablissement. 

Tout d’abord, montrez à votre salarié que vous comprenez sa situation, écoutez attentivement ses préoccupations et ses besoins. Encouragez les autres membres de l’équipe à offrir leur soutien et leur compréhension. Le salarié doit se sentir soutenu et entendu !

Lorsque c’est possible, encouragez votre salarié à prendre un congé pour se reposer et se ressourcer. Prendre une pause dans son travail lui permettra d’améliorer sa santé physique et mentale.

Il est également nécessaire d’orienter le salarié vers des psychologues du travail, des thérapeutes ou des conseillers spécialisés dans la gestion du stress ou du burn-out. 

Enfin, une communication régulière avec le salarié permet d’avoir un suivi de son évolution et de son rétablissement. 

Que mettre en place concrètement pour prévenir les risques psychosociaux et le burn-out ? Nous vous donnons 10 actions dans notre webinaire. Au programme : les étapes clés d’une démarche de prévention des RPS et 10 idées d’actions concrètes pour prévenir les RPS au travail. 👇

Accompagner le retour d’un collaborateur après un burn-out 

Préparer en amont le retour d’un salarié après un burn-out est une étape importante dans l’accompagnement de son rétablissement.  

Il est important que toute l’équipe puisse l’accueillir chaleureusement dans de bonnes conditions. Le salarié doit se sentir bien lors de son retour, et doit retrouver sa place au sein de l’équipe.

Avant le retour du collaborateur, discutez avec lui de ses attentes, de ses préoccupations et de ses besoins.

Pour préparer au mieux son retour, vous pouvez échanger avec lui afin de prévoir une période de réaménagement progressif. Notamment pour ses horaires de travail, ses missions et ses responsabilités afin de faciliter la transition vers une charge de travail plus complète. 

Au début de son retour, soyez flexible concernant ses horaires et accordez-lui une autonomie dans l’organisation de son travail. En effet, il faut éviter toute surcharge de travail pour éviter une rechute. 

Prévoir des points ou des réunions avec le salarié permet de discuter de ses progrès ou des difficultés qu’il rencontre.

Prendre soin de soi en tant que manager

burn-out manager

39% des managers sont très épuisés émotionnellement

Source : Baromètre Empreinte Humaine et Opinionway, octobre 2021

Tout comme les salariés, le manager est exposé à des risques de burn-out. En effet, le rôle de manager peut parfois être exigeant et très stressant. 

Prendre soin de soi en tant que manager est essentiel pour maintenir son bien-être et son efficacité. Pour cela, il est important de : 

  • Identifier les facteurs de risque auxquels vous êtes exposé : signes de stress, irritabilité, fatigue constante, troubles du sommeil, difficultés de concentration ;
  • Éviter l’isolement et trouver une écoute : se rapprocher de soutiens au sein de l’entreprise collègue, RH, représentant du personnel, référent, etc. 
  • Favoriser la déconnexion numérique et notamment de ses outils professionnels en dehors de ses horaires de travail ;
  • Améliorer son hygiène de vie : pratiquer une activité physique régulière par exemple ;
  • Apprendre à gérer les priorités : identifier les tâches les plus importantes et se concentrer sur celles-ci ; 
  • Établir des limites : savoir dire non lorsque vous vous sentez débordé ou lorsque vous avez besoin de temps pour vous-même ; 
  • Déléguer les tâches à son équipe : pour pouvoir se concentrer sur les tâches les plus importantes.

Conclusion 

Le burn-out peut conduire à la dépression ou favoriser le développement de maladie somatique.

C’est pourquoi il est important de sensibiliser et former ses managers et ses salariés  sur le burn-out. En les formant, ils sauront le prévenir, agir face à un salarié ayant des symptômes de burn-out voire même accompagner un salarié à son retour. 

Il est également important de prendre soin des managers eux-mêmes car ils sont, au même titre que les salariés voire plus, exposés au risque d’un burn-out, 

Enfin, il est essentiel de traiter le burn-out avec sérieux afin de prendre les mesures nécessaires pour accompagner le salarié vers une guérison complète. Il faut savoir être patient, compréhensif et soutenir le salarié pendant cette période difficile.

Ces articles devraient vous plaire

  1. Image principale article comment prévenir le burn-out
  2. Comment gérer votre stress au travail ?
  3. Equilibre vie pro vie privée
  4. Faire des pauses régulières