Non, les employés de bureau ne veulent pas rester assis toute la journée

Une nouvelle étude publiée dans BMC Research Notes est la “première à étudier combien de temps les employés de bureau veulent réellement s’asseoir, se tenir debout, marcher et être physiquement actifs”, selon Birgit Sperlich, de l’Université Allemande du Sport de Cologne.

Au cours de 614 entretiens réalisés avec des employés de bureau, ces derniers ont déclaré :

  • être assis 73% du temps ;
  • être debout 10% ;
  • marcher 13% et
  • effectuer des tâches physiquement exigeantes pendant 4% de leurs heures de travail.

 

niveau de sédentarité employés de bureau

Lorsqu’on leur demande comment ils préfèreraient passer leur temps au travail, les résultats sont bien différents. Les employés des bureaux souhaiteraient :

  • être assis à leur poste 54% du temps ;
  • se tenir debout à 16% ;
  • marcher 23% ; et
  • réaliser des tâches physiquement exigeantes 8% de leur temps de travail.

 

la sédentarité en entreprise n'est pas une fatalité

Le plus grand écart (en valeur absolue) entre la réalité et les souhaits des employés concerne donc le temps passé assis et le temps passé à marcher.*

*Il est important de noter que l’étude est limitée à un petit échantillon et ne comprend que des employés allemands, il sera important d’effectuer des recherches supplémentaires pour élargir l’impact des conclusions.

Messieurs & mesdames les managers, vous pouvez créer les conditions d’un mode de vie plus actif au travail

Les employeurs ne doivent plus agir comme si leurs employés ne voulaient pas être plus actifs, surtout au travail. L’idée largement répandue que nos modes de vie sédentaires sont liés seulement à un manque de motivation et d’éducation est fausse. Les employeurs peuvent –doivent ?– également créer les conditions d’un mode de vie plus actif au travail.

Un nombre croissant d’employeurs investissent désormais dans les espaces physiques qui constituent un élément clef de l’expérience bien-être d’un employé.

Bureaux debout, treadmill desks, swiss balls, managers encourageant les walking meetings ou réunions en marchant, etc. : il existe de nombreux moyens faciles et peu coûteux de promouvoir l’activité sur le lieu de travail. Ces initiatives peuvent contribuer grandement à améliorer la santé des employés et à créer un environnement de travail aligné avec les aspirations des employés.

Lutte contre la sédentarité en entreprise

La lutte contre la sédentarité : nouveau cheval de bataille des programmes santé en entreprise ?

La sédentarité est « le mal du siècle », selon l’O.M.S. : elle correspond à une activité physique faible ou nulle avec une dépense énergétique proche de zéro.

Les niveaux actuels de sédentarité sont en partie dus à un manque de pratique de l’exercice physique pendant les temps de loisirs mais pas uniquement : l’O.M.S. constate également une augmentation des comportements sédentaires au cours des activités professionnelles et domestiques.

Maux de dos, diabète, maladies cardiaques : la liste des risques liés à une posture assise maintenue trop longtemps fait froid dans le dos. « Sitting is the new smoking » disent les Anglo-Saxons. Selon une étude réalisée par Archives of Internal Medicine, passer dix ans assis six heures par jour peut coûter sept ans d’espérance de vie et augmente le risque de maladie cardiaque de 63%.

Dix ans assis six heures par jour : c’est assez commun pour un employé de bureau ! Avec GOALMAP, dans les bilans bien-être que nous réalisons pour les entreprises, nous constatons régulièrement des niveaux de sédentarité très élevés, aussi bien au travail qu’en dehors du travail. Il est donc crucial de tirer la sonnette d’alarme.

Heureusement, la sédentarité n’est pas une fatalité. Il est en effet possible d’organiser notre quotidien et de modifier certaines habitudes, au travail et en dehors.

Exemples d’actions simples pour être moins sédentaire au travail

Voici par exemple quelques idées d’actions simples que chacun peut mettre en place dans le cadre du travail :

  • adopter une bonne posture, dos droit, dossier droit, écran à hauteur des yeux ;
  • travailler debout quand c’est possible pour alterner avec les phases assises ;
  • se ménager des pauses régulières, par exemple deux minutes toutes les 45 minutes, et en profiter pour marcher un peu ;
  • parler avec ses collègues plutôt que d’envoyer un email (Atos avait institué le « Jour sans email » le vendredi, une belle initiative pour inciter les gens à se rencontrer) ;
  • faire ses réunions debout ou en marchant ;
  • faire une petite promenade digestive après le déjeuner ;
  • prendre ses appels debout.

techniques pour être plus actif au quotidien

Ces petites choses que l’on peut faire peuvent avoir un gros impact positif lorsqu’elles sont mises à bout à bout. 


Si vous souhaitez évaluer le niveau de sédentarité de vos employés et mettre en place des actions pour un mode de vie plus actif dans votre entreprise, consultez notre site internet.

Chez goalmap, nous aidons les entreprises à mettre sur pied des actions efficaces en faveur du capital santé de leurs employés. Nos programmes bien-être combinent coaching digital et interventions humaines pour une efficacité optimale. Contactez-nous si vous souhaitez en savoir plus, nous répondons dans les 24h.

Vous souhaiter lire un autre article sur la sédentarité ? En voici un ;) Nous écrivons aussi sur le stress des employés

(Visited 299 time, 1 visit today)

More from the goalmap blog

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*