C’est décidé, vous souhaitez faire quelque chose pour prévenir les troubles musculo-squelettiques au sein de votre entreprise. Que ce soit à cause des accidents du travail en hausse que vous observez depuis un moment, des plaintes de douleurs des salariés, ou juste parce que vous pensez au bien-être et à la santé de vos collaborateurs, c’est toute une démarche à mettre en œuvre. Et c’est surtout une très bonne décision.

Mais pas toujours facile de savoir par où commencer et comment faire. Alors, j’ai des solutions pour vous et je suis prête à vous les dévoiler.

En 5 étapes, je vous délivre comment amorcer une démarche d’éveil musculaire pour prévenir les TMS de vos collaborateurs, assurer leur sécurité et faire en sorte qu’il fasse bon vivre au sein de votre entreprise.

Avant toute chose, qu’est-ce que l’éveil musculaire et d’où vient cette pratique ?

C’est bien connu, les sportifs s’échauffent toujours avant de rentrer sur le terrain. Alors, on s’est dit qu’il serait judicieux d’en faire de même pour les salariés ayant une activité physique intense. L’éveil musculaire, c’est ça : préparer le corps et mettre l’organisme en condition avant de commencer les efforts lors de la journée de travail.

Saviez-vous que cette pratique provenait du Japon ? Pratiquer des exercices physiques pour rester en entreprise y est monnaie courante. La pratique, vieille de plus d’un siècle, se nomme « rajio taiso ». Les collaborateurs sont encouragés à l’effectuer le matin en arrivant au travail.

En France, la pratique séduit de plus en plus. Et pour cause, une étude publiée par l’Université de Stockholm en 2014 démontre que la pratique d’une activité physique durant le travail permettrait de faire reculer de 22% le taux d’absentéisme.

Chez Goalmap, le constat est sans appel : de plus en plus d’entreprises font appel à nous pour amorcer une démarche d’éveil musculaire.

Découvrez les séances d’éveil musculaire mises en place chez Lafarge Holcim :

Et les TMS dans tout ça, de quoi parle-t-on exactement ?

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) regroupent des affections touchant les tissus mous situés autour des articulations. Ils se manifestent par une douleur, une gêne à la réalisation d’un mouvement.

Généralement, c’est l’activité professionnelle qui en est la principale cause : les TMS sont la première cause des maladies professionnelles indemnisées selon Santé Publique France.

Les secteurs les plus touchés par les TMS sont ceux où l’activité physique y est la plus intense, souvent avec des gestes et postures répétitifs et pénibles :

  • Transport et logistique ;
  • Commerce ;
  • Agroalimentaire ;
  • Propreté ;
  • Bâtiment et travaux public (BTP) ;
  • Aide et soins à la personne.

Ces secteurs représentent à eux six 35% des TMS reconnus d’origine professionnelle en France.

Pourquoi se préoccuper des TMS en tant qu’employeur ?

  • Obligation légale de l’employeur : l’employeur a une obligation de résultat en matière de sécurité et de santé auprès de son personnel, inscrite depuis 1991 dans le Code du Travail (articles L. 4121-1 et L. 4121-2 du Code du travail) ;
  • Réduction de l’absentéisme et des accidents du travail ;
  • Hausse de la productivité : car comme on le dit chez Goalmap, un salarié en forme, c’est une entreprise qui performe. Un salarié sera sans équivoque bien plus performant dans une entreprise où il fait bon vivre et où il se sent en sécurité ;
  • Amélioration de la marque employeur : développer une culture santé et bien-être permet de recruter plus facilement, réduire le turn-over et améliorer le climat social.

Comment amorcer sa démarche d’éveil musculaire en 5 étapes ?

Etape 1 : On commence par le commencement, la réalisation d’un audit

L’employeur est tenu, en vertu de l’obligation de sécurité qui lui incombe, d’évaluer les risques dans l’environnement de ses salariés ainsi que les conséquences sur leur santé. Il a également le devoir de mettre en place des mesures de protection efficaces pour garantir la sécurité et protéger la santé physique et mentale de ses salariés.

La responsabilité civile et/ou pénale de l’employeur peuvent être engagées si un accident survient, ou risque de survenir, par la faute de l’employeur.

Réaliser un audit doit donc être la première étape afin de faire un bilan de l’ensemble des risques actuels et potentiels auxquels sont soumis les salariés lors de l’exécution de leurs tâches. L’objectif ? Evaluer les gestes et postures du personnel afin de propose une routine d’exercices adaptée pour les séances d’éveil musculaire.

Il serait dommage de proposer des exercices d’échauffement musculaire qui n’ont rien à voir avec le quotidien de vos salariés !

Etape 2 : De l’évaluation à l’action, la mise en place des séances d’éveil musculaire

Peu importe les moyens d’actions que vous aurez décidé de mettre en place (meilleure organisation du travail, aménagement des postes de travail…), c’est le salarié qui reste la pierre angulaire de votre démarche de prévention. Il faut impliquer le salarié dans la démarche afin de sensibiliser, responsabiliser, former aux bons gestes et ainsi changer les comportements au niveau individuel.

L’éveil musculaire permet d’augmenter le rythme cardiaque et la température corporelle et donc de mettre l’organisme en condition pour l’effort physique. Généralement, les séances ont lieu le matin avant la prise de poste pour un échauffement général.

Parmi les bienfaits de l’éveil musculaire, on note :

  • Des mouvements plus fluides grâce à l’échauffement des muscles ;
  • Une diminution de la tension et des douleurs lors de l’allongement des muscles ;
  • La prévention de crampes et de lésion musculaires ;
  • Moins d’inflammation liée aux gestes répétitifs ;
  • De meilleures capacités physiques et cognitives.

L’échauffement musculaire est aussi un moment fédérateur quand il est collectif.

« Chaque jour avant de débuter l’activité, la musique résonne sur la plateforme et chaque viapostier participe à l’échauffement à la hauteur des mouvements qu’il peut réaliser. C’est une bonne façon de maximiser la cohésion entre les équipes, le travail peut ensuite commencer dans la bonne humeur et en pleine forme ! » Découvrez comment Goalmap a aidé Viapost à mettre en place des séances de réveil musculaire.

Exemple de séance d’échauffement musculaire chez l’un de nos clients.

Etape 3 : La solution de long terme, la formation de référents internes

Il est possible de réaliser des séances d’éveil musculaire régulièrement dans votre entreprise avec un kinésithérapeute / ostéopathe ; mais vous comprendrez qu’à terme, cela serait trop coûteux. Alors, quelle solution ? Former des référents internes capables d’animer des séances d’échauffement musculaire en toute autonomie !

Au-delà de l’avantage conséquent en terme de coût, former des référents internes c’est :

  • Former des ambassadeurs et messagers de la culture de prévention santé de l’entreprise auprès des salariés ;
  • Avoir des relais accessibles et réactifs face aux problématiques de l’entreprise ;
  • Permettre aux collaborateurs de suivre des séances d’éveil musculaire quotidiennement pour des effets bénéfiques à long terme.

Cet article est un extrait résumé de notre nouveau guide pratique : « Amorcer sa démarche d’éveil musculaire en 5 étapes. »

Pour découvrir toutes les étapes en détail, obtenir des astuces pour convaincre les plus réticents à effectuer la démarche ou encore avoir des conseils pratico-pratiques, vous pouvez télécharger notre guide pratique ci-dessous.

Conclusion

Au-delà de l’obligation légale de l’employeur, la prévention des TMS grâce aux séances d’éveil musculaire est un véritable enjeu pour l’activité et la santé économique de l’entreprise : réduction des accidents et des arrêts maladies, amélioration des conditions de travail, renforcement de l’image de marque, etc.

Mais pour que la démarche de prévention des TMS soit efficace, tous les acteurs doivent être concernés et impliqués pour créer une véritable « culture sécurité ».

A l’aide de ces 5 étapes, vous serez fin prêts à amorcer votre démarche d’éveil musculaire en entreprise. On vous l’assure, vos salariés vous diront merci !


Offre santé entreprise

Ces articles pourraient vous intéresser :

  1. Causerie sécurité conseils
  2. journée sécurité
  3. TMS entreprise : définition et démarche de prévention
  4. Réveil musculaire entreprise
  5. Safety day, journée sécurité