En 2021, plus d’une entreprise sur deux (51%) a été confrontée à un arrêt-maladie dans le cadre de RPS (Source : BDO France, 2021).

Les Risques Psychosociaux (RPS) au travail constituent un défi majeur dans le monde professionnel d’aujourd’hui. Stress, épuisement professionnel, … ces facteurs influencent négativement la santé et le bien-être des salariés.

Dans cet article, nous vous livrons 5 idées d’actions à mettre en place pour prévenir les RPS au travail.  

Les risques psychosociaux : c’est quoi ? 

Les risques psychosociaux (RPS) sont des « éléments qui portent atteinte à l’intégrité physique et à la santé mentale des salariés au sein de leur environnement professionnel » (source : Préventica). 

Ces éléments peuvent être causés par l’activité elle-même ou générés par l’organisation et les relations de travail. 

Les secteurs les plus touchés sont : le médico-social (20% des cas), les transports (15%), le commerce de détail (13%) .

Chiffres de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés, 2018

Les risques psychosociaux (RPS) correspondent à des situations de travail où sont présents, combinés ou non  :

  • Du stress provenant du sentiment de ne pas avoir les ressources adéquates pour répondre aux exigences de son travail ;
  • Des violences internes, commises au sein de l’entreprise par des salariés sur d’autres salariés (conflits, harcèlement moral et/ou sexuel, mise à l’écart) ;
  • Des violences externes, commises par des personnes extérieures à l’entreprise à l’encontre des salariés (insultes, menaces, agressions, etc.).
livre blanc ras

Les conséquences des risques psychosociaux

rps travail
Conséquences individuellesConséquences collectives
● Troubles musculo-squelettiques ;
● Troubles psychologiques ;
● Burn-out ;
● Maladies cardiovasculaires ;
● Maladies chroniques.
● Augmentation de l’absentéisme ;
● Turnover élevé ;
● Accidents du travail ;
● Dégradation du climat social ;
● Réduction de la productivité ;
● Affaiblissement de la marque
employeur.

5 actions de prévention des risques psychosociaux 

5 actions rps

Pour prévenir les RPS, l’employeur peut agir sur plusieurs aspects : l’organisation, le management, le style de communication ou encore la gestion des Ressources Humaines. 

Il doit s’appuyer sur le Document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP) mais également sur les différents acteurs de l’entreprise. Ce, pour toujours avoir une connaissance actualisée des risques et pour déterminer les mesures et actions à mettre en place.

51% des salariés souhaitent la mise en place prioritaire de mesures de prévention des risques professionnels.

Harmonie Mutuelle, 2018

Voici 5 idées d’actions à mettre en place pour prévenir les risques psychosociaux : 

Créer des groupes de travail sur les RPS

Pour cadrer la démarche des RPS, vous pouvez faire appel à un comité de pilotage qui va décider et mener les actions. Le comité social et économique (CSE), va être là pour suivre les projets et communiquer avec les salariés.

Le groupe de travail va recueillir et analyser les besoins des salariés afin de proposer des améliorations. 

Plusieurs possibilités peuvent être utilisées pour mettre en place un groupe de travail : 

  • Pour les petites entreprises : vous pouvez choisir des volontaires ;
  • Vous pouvez structurer les groupes avec l’aide du CSE ;
  • Vous pouvez composer les groupes avec les principaux acteurs de santé/sécurité.

Ligne d’écoute psychologique

Les lignes d’écoute psychologique permettent : 

  • D’écouter, de soutenir et d’accompagner les salariés ;
  • De détecter et d’orienter ;
  • De recueillir et d’analyser. 

Il est possible de la mettre en place en faisant appel à un organisme externe ou en mettant à disposition des salariés les lignes d’écoute.

Former et sensibiliser les managers et les salariés

Les formations et les sensibilisations vont aider les managers et les salariés à détecter les signaux d’alerte. 

Quelques idées d’actions à mettre en place au sein de votre entreprise :

Le nombre de consultations de psychologues a augmenté de 102% entre 2020 et 2021.

Chiffres de la plateforme Doctolib
  • Communiquez clairement ces risques aux équipes et impliquez-les dans les démarches de prévention des RPS : tous collaborateurs, tous acteurs ! ;
  • Développez une culture d’entreprise basée sur la bienveillance, les valeurs, le sens, la reconnaissance ou encore le respect ;
  • Organisez le travail de sorte à ce qu’il n’y ait pas de surcharge ou de sous-charge de travail ;
  • Mettez en oeuvre un parcours de formation en e-learning sur la prévention des RPS.

Suivre les actions dans la durée

Toutes les es actions citées plus haut doivent être mises en place dès que les premiers signaux de RPS apparaissent ou avant même que des cas surviennent. Plus on agit tôt, plus les actions menées seront efficaces !

De même, elles doivent être suivies constamment dans la durée grâce à : 

  • Des échanges réguliers pour remonter les difficultés dans les services, unités ou ateliers ;
  • Un suivi des indicateurs de dépistage des RPS ;
  • Une réévaluation des conditions d’exposition des salariés aux facteurs de RPS ;
  • La mesure des effets des actions mises en place, regarder les retombées ;
  • L’actualisation du document unique (au moins une fois par an pour les entreprises d’au moins 11 salariés).

Que mettre en place concrètement pour prévenir les RPS ? Nous vous donnons 10 actions dans notre webinaire. Au programme : les étapes clés d’une démarche de prévention des RPS et 10 idées d’actions concrètes pour prévenir les RPS au travail. 👇

Traiter les sujets connexes aux RPS

Il existe plusieurs autres sujets qui sont liés aux RPS : 

Conclusion

Les entreprises sont de plus en plus soucieuses de la santé et du bien-être de leurs salariés. C’est pourquoi la mise en place d’actions de préventions favorise l’épanouissement professionnel et permet de créer un environnement de travail sain. 

Les formations, les sensibilisations, les e-learnings, les groupes de travail…vont  permettre de détecter les signaux d’alerte afin d’agir au plus vite. 

Enfin, afin d’assurer l’efficacité des actions de prévention des risques psychosociaux, il est primordial qu’elles soient mises en place dans la durée et suivies pour s’assurer des bénéfices établis. En effet, les mesures mises en place à court terme ne suffisent pas à traiter de manière complète et durable les facteurs de risques psychosociaux au travail.

Ces articles pourraient vous intéresser

  1. rps et secteur médico-social
  2. Risques psychosociaux télétravail
  3. Risques psychosociaux