Comment se motiver ?

Comment se motiver ? Se motiver pour tenir ses bonnes résolutions, se motiver pour faire du sport, réussir ses études, ou encore perdre du poids… C’est une question difficile à laquelle nous sommes constamment confrontés. Et oui, la motivation est un vaste programme !

Comment garder la motivation ? Faire face aux baisses de motivation ? A cette tendance à la procrastination que nombre d’entre nous avons ? Aujourd’hui Simon, du blog Everlaab nous donne ses conseils avisés.

 

A tous ceux qui manquent de motivation

Tout ce qui a de la valeur dans la vie requiert des efforts.

Vous voulez être en excellente forme physique et en pleine santé ? Vous devez faire l’effort de faire du sport régulièrement et vous préparer des plats sains. Vous voulez apprendre une nouvelle langue ? Vous devez faire l’effort d’apprendre la grammaire, l’orthographe et le vocabulaire de la langue et la pratiquer souvent. Vous voulez créer un blog à succès ? Vous devez faire l’effort d’écrire régulièrement des articles de qualité pendant au moins plusieurs mois avant de voir les premiers résultats.

Or pour fournir tous ces efforts, on a besoin de motivation. Le problème c’est que notre motivation n’est jamais constante, elle fluctue. Parfois on est extrêmement motivé et on a l’impression de pouvoir déplacer des montagnes, parfois on se sent complètement démotivé et on doute de tout. Alors comment fait-on pour se motiver ? Comment s’assurer de garder une motivation constante pour accomplir ce qui nous tient le plus à coeur ?

C’est que l’on va voir dans cet article.

Les vagues de motivation

Comment se motiver

Qu’on le veuille ou non, notre niveau de motivation fluctue en permanence. C’est un phénomène auquel on doit s’attendre quand on veut accomplir quelque chose.

Lorsque l’on commence un programme de sport par exemple, on est gonflé à bloc, plein d’espoirs. On s’imagine plus athlétique, plus en forme et mieux dans notre peau. Et c’est souvent ce qui nous motive au début. Mais rapidement la motivation des premiers temps s’essouffle et laisse place aux premières difficultés. Les obstacles pointent alors le bout de leur nez. Les résultats auxquels on s’attendaient ne sont pas aussi bons qu’on l’espérait. Bref on est dans le creux de la vague.

Et puis un jour un ami apprend que l’on a commencé le sport. Il nous félicite et nous dit qu’il veut faire quelques sessions avec nous. Cela nous re-motive et on se sent près de nouveau à en découdre… jusqu’à ce que la réalité nous rattrape de nouveau et que l’on perde notre motivation.

Ces vagues de motivation sont déstabilisantes car elles sont difficiles à contrôler.

Certaines personnes vous diront qu’il est possible de se motiver à la demande en visualisant en détails les résultats que l’on cherche à obtenir ou en se rappelant de ce pourquoi on a commencé. La réalité c’est que très peu y arrivent. Et la raison est simple : contrôler notre motivation demande beaucoup d’énergie et de discipline.

Vous aurez beau visualiser en détails votre corps de rêve en été sur la plage, si vous n’êtes pas motivé, cela ne vous aidera pas à faire un footing d’1h30 à -5°C en plein hiver. Vous avez besoin d’autre chose…

La solution n’est en fait pas d’essayer de contrôler ces vagues de motivation mais plutôt de surfer dessus. C’est ce que l’on va voir maintenant.

Surfer sur les vagues de motivation

Apprendre à se motiver

Notre niveau de motivation détermine les choses que l’on est capable de faire.

Lorsque l’on est au dessus de la vague c’est-à-dire lorsque notre niveau de motivation est à son pic, on est capable de faire les choses les plus difficiles. C’est-à-dire celles qui nous demandent le plus d’effort et d’énergie. Courir en plein froid quand on est très motivé par exemple est tout à fait faisable. Ce n’est pas quelque chose qui nous intimide. Cependant à mesure que notre niveau de motivation descend, on est de moins en moins capable de faire les choses difficiles.

Et lorsque l’on est dans le creux de la vague et que notre niveau de motivation est au plus bas, on est alors très limité en terme de tâches ou d’activités que l’on peut accomplir. Une simple action tel que mettre nos chaussures pour aller courir par exemple peut nous paraître insurmontable.

Pour ne pas laisser notre niveau de motivation influencer ce que l’on est capable d’accomplir, il nous faut absolument maximiser les moments où on est motivé.

Voyons comment avec les 3 points suivants.

Quand la motivation est au plus haut, faites des choses difficiles qui structureront vos futurs comportements

Lorsque l’on est motivé, on doit mettre en place des systèmes productifs, pour améliorer notre comportement lorsque l’on est moins motivé.

Par exemple si on est très motivé pour faire du sport à un instant T, on peut contacter un coach sportif et le payer pour prendre un rendez-vous avec lui. De cette façon lorsque l’on sera moins motivé, on sera forcé de faire du sport parce qu’on se sera engagé auprès d’un coach et que l’on ne peut pas faire machine arrière. On fait donc quelque chose de difficile pendant que l’on est motivé (s’engager et payer un coach sportif), quelque chose d’engageant, pour structurer nos futurs comportements (faire du sport tous les jours y compris lorsqu’on n’est pas motivé).

Quand la motivation est au plus haut, faites des choses difficiles qui vous facilitent la vie

Si on cherche à faire un régime par exemple et que l’on est suffisamment motivé pour aller au magasin bio et acheter des fruits et des légumes, on peut aussi en profiter pour les laver, les couper et les mettre dans des tupperwares. De cette façon quand on aura peu de motivation, on pourra cuisiner des plats rapides et sains facilement, justement parce qu’on aura pré-coupé ces fruits et légumes.

En faisant le travail le plus difficile lorsqu’on est motivé, on se facilite la vie pour rendre les moments où on est peu motivé plus productifs. 

Quand la motivation est haute, faites des choses qui augmentent vos aptitudes

Lorsque l’on est motivé, on dispose de toute l’énergie nécessaire pour apprendre de nouvelles choses (y compris des choses difficiles). Et souvent les aptitudes que l’on débloque lors de cette apprentissage nous permettent d’agir de manière productive lorsque notre motivation est faible.

Par exemple si on veut manger plus sainement, on peut apprendre de nouvelles recettes lorsque l’on est motivé pour ensuite les refaire facilement lorsque l’on est moins motivé. Une recette est beaucoup plus simple à être suivi lorsque vous l’avez faite au moins une fois.

Conclusion sur la motivation

Pour conclure, il est possible de se motiver par soi-même et d’obtenir des résultats. Cependant cela demande beaucoup d’efforts et de discipline. Généralement on ne peut tenir le rythme qu’un temps. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle beaucoup d’entre nous ne tiennent pas leurs résolutions.

Mieux vaut donc profiter des moments où on est motivé pour mettre en place des systèmes et habitudes productives qui nous suivront même lorsque l’on est pas motivé. De cette façon on reste productif quel que que soit notre niveau de motivation.

Cet article a été rédigé par Simon Cavé, fondateur d’Everlaab, le blog minimaliste dédié à tous les passionnés de productivité et de performance mentale. Il interviewe régulièrement des personnalités (entrepreneurs, astronaute, agent de la CIA..).

D’autres articles sur la motivation sur le blog de Goalmap : Comment garder la motivation et 7 astuces efficaces pour retrouver la motivation

 


Une appli pour se motiver

Pour vous motiver à atteindre vos objectifs et tenir vos bonnes résolutions, vous pouvez télécharger l’application Goalmap gratuitement. Goalmap est une appli de développement personnel qui vous aidera à arrêter de procrastiner. 230 000 personnes atteignent leurs objectifs grâce à Goalmap, rejoignez-nous !

application goalmap app store goalmap application play store

(Visited 363 time, 1 visit today)

More from the goalmap blog

About Arthur Catani

Arthur is co-founder at goalmap, in charge of the marketing and business development. He joined goalmap straight after graduating from HEC in France and completing a trip around the world by bike with his girlfriend.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*